AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Bestiaire des créatures "courantes"

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Ambre Bellamy
Admin/Fondatrice
avatar

Date d'inscription : 10/07/2011
Messages : 999

MessageSujet: Bestiaire des créatures "courantes"   Mer 13 Juil - 20:29

FEUX FOLLETS




Vous êtes perdu dans un marécage... Cela fait plusieurs heures que vous errez, à la recherche d'un endroit sur ou s'arréter, quand soudain vous apercevez une lueur tremblotante au loin... Ne vous approchez pas, c'est un feu follet. Ces petits êtres perfides ne se lassent pas d'entrainer les voyageurs égarés dans les endroits dangereux. De loin ils ressemblent à l'éclat d'une lanterne ou juste à une flamme qui bouge toute seule, de près ils ont parfois l'apparence d'un petit garçon étrange portant une source de lumière dans ses mains ou encore d'un lutin de flammes ...

Origine : Les feux follets sont des esprits pernicieux descendants du feu. On raconte qu'une étincelle de magie atteignit un jour un feu de camp et qu'alors des petites flammes jaillirent de toutes parts, créant les premiers feux follets.

Situation actuelle : Les feux follets se trouvent dans les forêts sombres et sortent à partir du crépuscule jusqu'à l'aubre. On en trouve dans la forêt obscure, mais aussi dans les marécages.

Capacité : Ils n'ont aucun pouvoir particulier, juste celui de déambuler et d'attirer les voyageurs vers les coins dangereux. Ils disparaissent à l'aurore et on ne sait où ils se trouvent dans la journée, peut être se déguisent-ils en rayon de soleil. On ne sait même pas s'ils peuvent parler ou émettre des sons.


Dernière édition par Ambre Bellamy le Mar 22 Nov - 21:41, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://dearmad.forumgratuit.org
Ambre Bellamy
Admin/Fondatrice
avatar

Date d'inscription : 10/07/2011
Messages : 999

MessageSujet: Re: Bestiaire des créatures "courantes"   Mar 22 Nov - 21:39

CALANDRELLES

Spoiler:
 

Petits oiseaux ressemblant surtout à des boules de plumes, les calandrelles sont blanches ou légèrement rosées. Elles sont de très bonne augure et la légende veut qu'elles portent chance à qui les aperçoit. En effet, on associe de nombreuses légendes aux calandrelles, notammenent à leur capacité de guérison.
On raconte que si l'on met un malade allongé sur le dos en présence d'une calandrelle, celle-ci "choisira" s'il doit vivre ou non. Si la calandrelle se pose sur son coeur, le malade survivra, sinon, il mourra. On ne sait pas si c'est l'oiseau qui provoque la guérison ou s'il est juste capable de déceler la mort.

On retrouve les calandrelles dans les plaines de l'Empire et les lieux verdoyants du Pays d'Or, elles sont en revanche beaucoup plus rares en Yla.

_________________
____________________________

Fiche & mémoires


Dernière édition par Ambre Bellamy le Jeu 23 Fév - 15:50, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://dearmad.forumgratuit.org
Metis Adhbreith
Modératrice HRP/Fondatrice
avatar

Date d'inscription : 11/07/2011
Messages : 834

MessageSujet: Re: Bestiaire des créatures "courantes"   Mar 22 Nov - 21:44

DRAGON


Origines : Enfants du feu et de l'air, les dragons font partie des plus anciennes créatures de ce monde. Plus grand que les montagnes, les dragons du fond des âges sont intelligents et sages. Perspicaces et prévoyants, ils sont ceux que l'on venait voir en cas de dilemme pour leur demander de trancher. Hélas, sans qu'on sâche pourquoi, ces nobles créatures commencèrent à disparaître les unes après les autres. Tout d'abord, pour une raison inexpliquée, ces sages reptiles ne mirent plus qu'au monde que des créatures dénudées d'intellect, à peine plus intelligents que des chiens et plus grands qu'un très gros cheval. Puis une étrange maladie commença à se répandre, tuant petit à petit ces êtres extraordinaires. Pour tenter d'enrayer le phénomène, certains dragons s'accouplèrent avec des humains, espérant ainsi préserver leur espèce et leur savoir. Peine perdue, les enfants nés de ces unions ressemblait plus à des hommes qu'a des dragons. Cependant, une légende perdure, il est dit qu'un jour un dragon finirait par renaitre parmi les salamandres (ces humains mi hommes mi dragons) annonçant ainsi le renouveau de cette race mythique.

Situation actuelle : Les dragons intelligents ont disparu, mais leurs enfants animaux perdurent. Rares, ces dragons sont pour la plupart détenus par l'Empire qui possède quasiment tous les membres de cette race ancienne. Cependant certains groupes de dragons sauvages sont cachés au fond du Désert de feu.
Traités comme des animaux, ces dragons restent néanmoins plus intelligents que n'importe quel autre espèce de ce monde, c'est pourquoi ils font des compagnons et montures idéales pour tous ceux suffisamment fortunés pour s'en procurer. L'élevage de dragon étant étroitement surveillé, seules quelques familles de marchands, sous la coupe de l'Empire, peuvent en faire commerce, c'est à dire les élever, les dresser puis les vendre. Quelques petits villages n'existent d'ailleurs que dans le but de ce commerce

Capacité : Les dragons, de par leur poid et leur physionomie, sont des créatures très fortes et dangereuses. Néanmoins leur intelligence et surtout leur capacité à s'attacher à leur maitre les rendent assez facilement domesticables. Ils font des montures exceptionnelles par leur capacité à voler rapidement et sur de longues distances. Certains peuvent même cracher du feu, mais sont très rares, et ces dragons sont spécifiquement réservés à la garde spéciale de l'Empire.

_________________


Dernière édition par Metis Adhbreith le Jeu 26 Déc - 23:18, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Metis Adhbreith
Modératrice HRP/Fondatrice
avatar

Date d'inscription : 11/07/2011
Messages : 834

MessageSujet: Re: Bestiaire des créatures "courantes"   Mar 22 Nov - 21:45

CACHOL

Spoiler:
 

Origine/description : Le Cachol est une créature des neiges que l'on trouve dans la chaine d'argent. Cet animal possède un corps de félin, de la taille d'un chat, surmonté d'un tête et des ailes de chouette. Petit prédateur, il se nourrit de rongeurs comme des souris et des mulots. Se fondant facilement dans le paysage avec son pelage blanc tacheté de noir, c'est un chasseur hors pair qui sévit la nuit.

Situation actuelle : Ne s'approchant pas des humains les cachols reste néanmoins des animaux plus ou moins domesticable, même si très compliqué à faire obéir. Quelques chasseurs ont néanmoins réussit à les dresser de tel façon que ces petites créatures repèrent pour eux les meilleurs proies dans les montagnes. Cependant, la plus part des cachols restent sauvage et vivent en solitaire. Ils ne se regroupent que pour la saison des amours, se trouvent une partenaire et la garde pour la vie. Par la suite le couple se réunit environ un fois tout les deux ans pour procréer. Une femelle pond entre un et cinq oeufs à chaque couvée. Un cachol à une durée de vie moyenne d'environ quinze ans.

Capacité : Les Cachols ont des très bon yeux et voient très bien la nuit. Très endurants ils font d'excellent chasseur. Supportant des températures polaires, ils détestent néanmoins la chaleur qui à tendance à les endormir et les rendre mou. C'est pour cette raison que le cachol ne s'approche jamais des arbres à feu, de peurs de s'endormir à cause de sa chaleur, et donc de se laisser piéger.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Metis Adhbreith
Modératrice HRP/Fondatrice
avatar

Date d'inscription : 11/07/2011
Messages : 834

MessageSujet: Re: Bestiaire des créatures "courantes"   Mar 22 Nov - 21:47

KELPI

Spoiler:
 

Description : Le Kelpi est un cheval aquatique carnivore. D'une nature hargneuse, il vit en solitaire, ne rejoignant ses congénères que pendant la période de reproduction. Le reste du temps il le passe sous l'eau ou sur terre, à la recherche de sa nourriture. Au niveau physique le kelpi possède les même caractéristiques que n'importe quel cheval, sauf qu'il n'a pas de molaire, mais des dents pointues faites pour déchiqueter la viande.

Situation actuelle : Les Kelpis sont des animaux qu'il est rare de croiser sur les routes. Peu répandus, on peut néanmoins en trouver sur le rivage de l'oubli ou sur les bords de mer en général. Cependant, dans le cas où vous en rencontreriez, nous vous conseillons de prendre vos jambes à votre cou, car avec un Kelpi, on ne peut jamais savoir quand il aura faim ou non.

Capacité : Le Kelpi peut respirer et nager sous l'eau sans problème. Il peut aussi vivre à la surface, mais doit cependant s'immerger dans l'eau au moins une fois par jour sous peine de dépérir. A part cela il possède une grande force et est un adversaire redoutable dans un combat. Mangeant les humains, les kelpi sont particulièrement craints, ce qui fait qu'il est presque impossible de les domestiquer. Pour y arriver il faudrait l'avoir élever depuis la naissance, et encore, sa nature colérique et sauvage peut à tout moment reprendre le dessus.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Ambre Bellamy
Admin/Fondatrice
avatar

Date d'inscription : 10/07/2011
Messages : 999

MessageSujet: Re: Bestiaire des créatures "courantes"   Jeu 23 Fév - 16:04

WIGWAM

Spoiler:
 

Origine et description : Les wigwam sont d'étranges hybrides. Ils descendent originellement de chauve-souris à la taille anormalement grande mais possède aussi quelques caractères félins, notamment leur tête, ressemblant à celle d'un chat. Contrairement à leurs ancètres, ils sont très à l'aise sur la terre ferme, aussi souple que de gros chats.

Situation actuelle : Les Wigwam se séparent en deux catégories :
- Une branche de Wigwams que l'on retrouve dans forêt de l'obscur, ils sont exclusivement noirs et assez petits (de la taille d'un petit chat). Ils chassent habituellement en petits groupes, comme des « meutes » mais le représentants de cette espèce sont si peu nombreux qu'il est très rare d'en observer.
- Les Wigwams de Croc'h Ranagh, beaucoup plus gros (de la taille d'un lynx, voire d'une panthère pour certains), dont la teinte du pelage varie de beige à noir. Ils chassent en solitaire et sont beaucoup plus dangereux que leur homologue de la forêt de l'obscur : ils sont plus gros, plus forts, et chassent tout ce qu'ils trouvent sur terre et dans l'air, iccompris les êtres humanoïdes.

Capacités : Les Wigwams ne sont pas des créatures magiques. Ils ont à la fois une excellent vision diurne et nocturne, comme les félins et n'ont plus de « sonar » comme les chauves souris. Leur ouïe très fine et leurs griffes en font des chasseurs impitoyables.

_________________
____________________________

Fiche & mémoires
Revenir en haut Aller en bas
http://dearmad.forumgratuit.org
Metis Adhbreith
Modératrice HRP/Fondatrice
avatar

Date d'inscription : 11/07/2011
Messages : 834

MessageSujet: Re: Bestiaire des créatures "courantes"   Lun 23 Avr - 18:18

KIRIN


Spoiler:
 
r]

Description : Les kirins sont d’énorme bête ressemblant étrangement à un chien mais pourvu de bois, tout comme les cerfs et d’une queue reptilienne. Leur corps pourvut de longs poils est recouvert par endroit de végétation étrangement verdoyante. C’est un animal herbivore paisible vivant majoritairement dans les terres d’Yla, on peut aussi le voir près de quelques points d’eau des autres contrées.

Situation actuelle : Il est assez rare de voir un kirin car ne se montrant que très peux aux humanoïdes. Lorsqu’on a la chance d’en voir un, c’est majoritairement un jeune attiré par la chaleur du soleil.

Capacité : Une végétation luxuriante a tendance à pousser là où un kirin est passé, ce qui le pousse à vivre près des points d’eux ou dans la forêt, là où sa piste serait moins visible.



Merci à Hunan pour cette créature

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Metis Adhbreith
Modératrice HRP/Fondatrice
avatar

Date d'inscription : 11/07/2011
Messages : 834

MessageSujet: Re: Bestiaire des créatures "courantes"   Lun 23 Avr - 18:19

L'HYGRE


Origine/Description : L'hygre est une des plus anciennes créatures vivant en ce monde. C'est un être singulier. Appartenant de toutes évidences au genre reptilien, son long corps serpentin est recouvert d'épaisses écailles verdâtres et dures. Les hygres ne possèdent qu'une paire de membres, atrophiés, situés à peu près au deux-tiers de leur corps longiligne. De loin, elles ressemblent à des serpents, à une différence près : les plus petites mesurent plus de dix mètres de long...
Mais toutes ces traits ne sont pas la caractéristique principal des hydres : celles-ci ont deux têtes (ou trois selon leur âge). Les deux têtes ont un museau assez long au bout duquel se trouvent des naseaux. Leurs yeux sont jaunâtres et sans pupilles, ce qui peut donner l'impression qu'elles sont aveugles, détrompez-vous néanmoins, leur regard est vif et perçant. Les hygres sont si laides, qu'un simple regard sur elle suffit à nous faire frémir...
Une légende court sur la raison de leur monstrueuse apparence, on ne peut néanmoins savoir si elle est fondée ou non. On raconte qu'autrefois, avant que les hommes n'existent, les hygres étaient les plus belles créatures qui soient. Tous ceux qui les observaient tombaient sous leur charme, et vivaient quelques derniers instants en état de fascination avant de se faire dévorer par l'hygre qui les avait séduit. Cependant un jour, une hygre, la plus vieille et la plus crainte, eut le malheur de manger un enfant. C'était, hélas, la fille de la forêt de Croc'h Ranagh. Furieux, l'esprit de la forêt jeta une malédiction sur les hygres, qui prirent alors l'apparence terrifiante qu'on leur connaît aujourd'hui.

Situation actuelle : Les hygres sont très rares de nos jours. Ce sont des êtres amphibies qui ont besoin d'une rivière pour se prélasser. Elles s'y sentent à l'aise et en sécurité. Aujourd'hui on en trouve que, paradoxalement, dans la forêt de Croc'h Ranagh.

Capacité : Les hygres n'ont pas réellement de pouvoir magique, mais elles conservent quelques capacités étonnantes. Tout d'abord, leurs deux têtes leur confèrent des avantages sensoriels phénoménaux. Les plus vieilles hygres (de la génération maudite) ont parfois trois têtes. Plus étrange : les hygres sont capables de se séparer d'une de leur tête. Celles-ci sont comme « détachables » et comme elles sont très lourdes à porter, il leur arrive d'en ôter une et de la poser sur la rive, non loin de là où elles se baignent. Aussi, si jamais vous trouvez une tête d'hygre au bord de l'eau, courrez loin, et très vite... Les hygres sont d'excellentes chasseuses. Il est quasiment impossible de leur échapper. Leur long corps puissant peut assommer n'importe qui d'un simple coup, et leurs longues dents ne lâchent plus leur proie une fois attrapée...



By Ambre

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Metis Adhbreith
Modératrice HRP/Fondatrice
avatar

Date d'inscription : 11/07/2011
Messages : 834

MessageSujet: Re: Bestiaire des créatures "courantes"   Lun 23 Avr - 18:20

Le Lypchou


Description : Le Lypchou est une petite créature à mi chemin entre la boule de poils et le lapin nain. Comme le lapin, le Lypchou possède de longues oreilles qui se dressent sur le sommet de sa tête, elles ont la particularité de se terminer par une petite plume duveteuse de couleur vive (vert pomme, jaune, bleue ciel, émeraude, parme, prune, bleu marine). Le reste de son corps est recouvert de poils long d'environ 5 cm et de couleurs plus banales telles que le blanc, le beige, le noir, le gris,etc. Il possède aussi une petite queue similaire à ceux des lapins de la même couleur que les plumes à l'extrémité de ses oreilles. La tête du Lypchou est sensiblement identique à celle de son cousin léporidé si ce n'est que ses yeux en amande sont systématiquement bordés d'une ligne plus ou moins large de couleur argentée ou dorée.
Si l'on qualifie le Lypchou de boule de poils, c'est parce que ses minuscules pattes se trouvant sous sa partie abdominale semblent être inexistantes, disparaissant sous son corps, cette particularité fait que lorsqu'il se déplace on a l'impression qu'il avance comme s'il était monté sur roulettes.
Cette petite bestiole est très curieuse et passe son temps à fouiner dans tous les recoins possibles, si en croiser une peu être rare, une fois que vous vous trouvez en sa présence il est très facile de l'approcher et même de le caresser, surtout si vous avez sur vous de la nourriture pour l’appâter.

Situation actuelle : Cet animal est devenu très rare, sa grande curiosité en fait un être très vulnérable qui même s'il court vite est une proie facile pour les oiseaux. On en trouve surtout dans la forêt des Lucioles où ils vivent en petite communauté. Certains ont aussi élu domicile dans la ville ravagée, les ruines qui ne sont pas toutes à ciel ouvert leur permettant de se cacher de leurs prédateurs ailés habituels.

Capacité : Le Lypchou a sans doute réussi à ne pas disparaître totalement grâce à sa salive qui guérit presque toutes les blessures et maladies. En effet les Lypchous s'ils sont vulnérables aux autres créatures, ne sont jamais morts de maladies ou de blessures graves. En fait les Lypchous sont des créatures qui peuvent vivre environ cent ans (s'ils ne se font pas dévorer entre temps évidemment), leur salive étant à l'origine de cette longévité.


Merci à Lazulie pour cette créature

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Metis Adhbreith
Modératrice HRP/Fondatrice
avatar

Date d'inscription : 11/07/2011
Messages : 834

MessageSujet: Re: Bestiaire des créatures "courantes"   Lun 23 Avr - 18:21

Hurleurs des Cimes

Spoiler:
 

Description : Les Hurleurs, également nommés "Vautour-Echos", sont de grands rapaces au plumage sombre, bien que les plumes situées sur la tête des spécimens femelles se parent de couleurs chatoyantes au niveau des yeux (rouge, bleu, vert...) et forment un motif de masque facial. Dotés de pattes puissantes, de serre tranchantes et d'un bec surdimensionné, ces oiseaux disposent en outre d'un organe vocal au timbre caractéristique, signalant aisément leur présence à plusieurs kilomètres à la ronde. Leurs ailes sont musclées et disposent d'une grande envergure pour un oiseau de ce type. En revanche, elles sont également un handicap : leur taille et leur poids rendraient tout décollage à partir du sol impossible. Habituellement, un Hurleur tombé trop bas ne vit jamais bien longtemps.

Situation actuelle :
Les Hurleurs sont établis un peu partout dans le nord de la forêt de l'Obscur de manière sporadique. En effet, leur mode de vie requiert une configuration de l'environnement particulière qui ne se trouve qu'en certains endroits de la forêt : les arbres doivent êtres suffisamment hauts et espacés pour leur permettre de se déplacer et de chasser convenablement selon leur étrange méthode. Les Hurleurs se regroupent en grandes colonies lors des périodes de reproduction et saturent rapidement la zone de leurs cris étranges, presque fantomatiques. Le reste du temps, ils sont plutôt solitaires et défendent farouchement leur terrain de chasse contre leurs semblables.

Capacité : Les Hurleurs disposent d'une vue excellente, ainsi que d'une incroyable facilité à évaluer distance et profondeur. Leur méthode de chasse est peu commune et très impressionnante. En effet, la particularité des Hurleurs est qu'ils ne peuvent pas tourner ni changer de direction en plein vol. A la place, ils se fixent sur les troncs à l'aide de leurs griffes acérées, et donnent un unique battement d'ailes synchronisé avec une forte impulsion de leurs puissantes pattes. Cela a pour effet de les propulser en ligne droite à grande vitesse. Puis ils se rattrapent à un autre arbre situé en face de leur point d'origine, choisissent une nouvelle direction et recommencent la procédure aussi longtemps qu'il le faudra. Lorsqu'une proie est repérée, ils génèrent des ultrasons pouvant engourdir, voire étourdir des oiseaux plus petits qu'eux, et leur permettant ainsi de les capturer avec une grande facilité. En revanche, ils ne sont absolument d'aucune utilité contre des oiseaux de taille similaire à la leur.


Merci à Tisha pour cette créature

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Metis Adhbreith
Modératrice HRP/Fondatrice
avatar

Date d'inscription : 11/07/2011
Messages : 834

MessageSujet: Re: Bestiaire des créatures "courantes"   Lun 23 Avr - 18:22

Le matma'th


Spoiler:
 

Origine/description : Le matma’th est un petit mammifère de la taille d’un écureuil à la fourrure particulièrement douce. Certaines parties de son corps sont plutôt grandes et peuvent même paraître disproportionnées par rapport à la taille de l’animal. En effet ses oreilles s’allongent à l’horizontale, les poils au-dessus de ses yeux forment des sourcils et remontent presque à la manière de cils. De la même manière, ses quatre longues vibrisses, deux de chaque côté, tendent à aller vers le haut. À l’inverse la partie poilue, longue également, se situant sous les yeux du matma’th part vers le sol et constitue ce qu’un être humanoïde nommerait « joue ». Le matma’th possède un petit museau rose et dessous se situe sa bouche ne contenant que des incisives et des canines, les premières étant plus développées. Les yeux de ce mammifère sont semblables à ceux des humanoïdes à la différence qu’ils peuvent changer de couleur selon les émotions ressenties par son propriétaire. Leur couleur vont du translucide au noir d’encre en passant par le rouge, le vert, bleu, gris. En réalité l’étendue chromatique des yeux du matma’th n’est pas très bien connue des spécialistes de la faune. Pour les membres supérieurs, l’animal a une peau palmée partant de ses poignets jusqu’à son bassin comparable à la membrane (aussi nommée patagium) des écureuils volants. L’extrémité de ces membres constitue en une petite main à quatre doigts. Les membres inférieurs, quant à eux, sont plutôt petits par rapport au reste du corps et se terminent par un pied à trois griffes d’une taille respectable. Le matma’th possède également une toute petite queue. Le pelage peut avoir des teintes du noir au beige bien que le marron reste prédominant chez la plupart des représentants de cette espèce. Cependant l’intérieur des oreilles, les « sourcils », les « joues », une partie du museau, le menton et la queue sont toujours de couleur blanche.

Le matma’th est un rongeur proche de l’écureuil volant et a le même régime alimentaire que son « cousin » avec un étrange goût prononcé pour les pommes.

Situation actuelle : le matma’th est un animal plutôt répandu dans les forêts de type non tropical et surtout les forêts se situant en montagnes ou au niveau des hauts plateaux. Le matma’th évolue indifféremment en solitaire ou en groupe.

Capacité : Son petit gabarit fait du matma’th une proie convoitée de plusieurs prédateurs tels que rapaces ou canidés mais ce mammifère compense aisément cette faiblesse par une ruse et une intuition hors du commun pour un animal ce qui lui permet d’échapper à ses prédateurs. Cette intuition peut même s’accompagner d’empathie chez certains membres de cette race. De plus, ses vibrisses sont particulièrement sensibles c'est-à-dire que le matma’th perçoit presque toutes les vibrations de l’air de son environnement. Sa membrane (ou patagium) lui permet de planer. Ses incisives développées l’aident à ronger des matériaux résistants comme de l’écorce.


Merci à Nathanaël pour cette créature

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Bestiaire des créatures "courantes"   

Revenir en haut Aller en bas
 
Bestiaire des créatures "courantes"
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» 05. Bestiaire des Créatures et Animaux en tous genres
» ~ Le Bestiaire ~
» Le Bestiaire
» Créatures rares et nommés - Monts Brumeux
» Créatures rares et nommés - Ered Luyn

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Tuatha de Dearmad :: Hors rpg :: Pour créer votre personnage :: Bestiaire et Herbier-
Sauter vers: