AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Les deux magies

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Ambre Bellamy
Admin/Fondatrice
avatar

Date d'inscription : 10/07/2011
Messages : 999

MessageSujet: Les deux magies   Sam 30 Juil - 21:55


LES DEUX MAGIES


Il existe en ces terres deux sortes de magies, la magie dite « naturelle » ou encore « instinctive » et la magie « civilisée ». Les deux sont aussi différentes que le sont les arts et la science, elles peuvent à quelques rares instants se recouper, mais relèvent de domaines et de logiques différentes.

Il est bon de savoir que nous vivons dans un monde où certes la magie existe, mais où elle n’occupe pas une place centrale. Ce que dans certaines œuvres vous considérez comme de la « magie » représente ici des immenses pouvoirs, et l’utilisation quotidienne magique se rapproche surtout de petits services. Des pouvoirs comme la compréhension du langage animal ou les malédictions sont bien souvent incroyables et rares.

Revenir en haut Aller en bas
http://dearmad.forumgratuit.org
Ambre Bellamy
Admin/Fondatrice
avatar

Date d'inscription : 10/07/2011
Messages : 999

MessageSujet: Re: Les deux magies   Lun 17 Fév - 15:29



La magie naturelle ou intuitive.



• Description

C’est la plus ancienne des deux, la magie d’Yla et de la majorité des espèces fantastiques. Elle est volatile, intrinsèque aux êtres qui la pratiquent. Cette magie ne s’apprend pas, ne se comprend pas par les autres personnes que ceux qui la maîtrisent ou la vivent. Elle ne consiste ni en sorts, ni en formules et ses effets ne sont la plupart du temps pas contrôlés. C’est une sorte d’instinct que possèdent certaines personnes plus qu’une magie effective.
Contrairement à la magie civilisée, elle ne concerne pas seulement des créatures anthropomorphes, mais aussi la nature entière. Elle englobe le chant de la forêt et celui de l’océan, les voix des montagnes et volcans et l’âme de tous les phénomènes naturels. C’est elle qui permet aux éléments de s’incarner lorsqu’il y a des années ceux-ci étaient suffisamment entourés par son écho pour cela.

Son caractère omniprésent la rend indomptable et imprévisible. Même ceux qui la connaissent peinent parfois à l’utiliser et il faut souvent être extrêmement puissant pour obtenir des effets concrets dans ce domaine. La plupart du temps, les pouvoirs qui y sont liés sont « passifs » ce sont des pouvoirs de compréhension de la nature et d’intuition. Cependant, les plus puissants parviennent parfois à manipuler les essences élémentaires, mais cela reste extrêmement rare, surtout par les temps qui courent.



• Pouvoirs et espèces liés à cette magie


- Les Sorcières sont les descendantes des incarnations des forêts, elles ont dans leur sang la puissance des arbres et de la nature qui s’y étend et vivent en parfaitement harmonie avec celle-ci. Leurs pouvoirs sont donc souvent liés aux forêts et à la végétation.

- Les Fés sont des véritables concentrés de magie. Ils naissent de la magie même, celle-ci forme leur corps et leur pouvoir. Ils comprennent le langage des forêts, des animaux et sont capables d’enchanter les êtres en leur offrant des visions fantastiques durant leur sommeil (c’est une sorte d’empathie, ils leur font partager leur émotion et leur imagination).

- Les Banshees sont liés à l’esprit Corbeau, l’esprit Mort, c’est-à-dire à l’idée même de ces deux mots. Elles sont les messagères de la Faucheuse qui s’exprime à travers leur corps humain malgré elles, les poussant à hurler sinistrement lorsque quelqu’un dans leur proximité est promis à la mort sous peu.

- Tout comme les Sorcières sont les filles de la forêt, les Sylphes sont les enfants du vent. Ils parlent son langage, le ressentent et devine les tempêtes bien avant qu’elles aient lieu. Il arrive que certains d’entre eux aient un certain contrôle sur leur élément.

- Les Ténébreux sont le penchant masculin des Banshees en ce qui concerne le côté sombre de la magie intuitive. En effet, lorsque celles-ci incarnent la Mort, ils vivent par la Peur. Non, ils n’effraient pas spécialement les gens, mais ils se nourrissent de leur phobies ou cauchemars.



• Les Esprits d’Yla

Incarnation des puissances, gardiens des forêts, les Esprits d’Yla sont eux  aussi une manifestation de la magie naturelle. Ils ont souvent la forme d’animaux gigantesques, mais personne ou presque ne les a vraiment aperçu. On ignore leur nombre, leur pouvoir, leur but. Sont-ils simplement des silhouettes ou bien des êtres pensants ? Nul ne le sait vraiment puisque nul n’a communiqué avec eux. Ils soignent les forêts et les êtres qui y vivent et les peuples qui habitent Yla les craignent et les respectent. Ils ne sont ni bons, ni mauvais, comme tout produit de cette magie, seulement proche de la Nature et défenseurs de ses droits.



_________________
____________________________

Fiche & mémoires
Revenir en haut Aller en bas
http://dearmad.forumgratuit.org
Ambre Bellamy
Admin/Fondatrice
avatar

Date d'inscription : 10/07/2011
Messages : 999

MessageSujet: Re: Les deux magies   Lun 17 Fév - 15:29




La magie civilisée


• Description

A l’opposé de la magie intuitive, la magie civilisée est propre aux humains et autres anthropomorphes. C’est une forme plus traditionnelle de magie, celle que l’on apprend dans les livres, qui se pratique à l’aide de formules, d’objets ensorcelés et de potions. Elle prend systématiquement appui sur le matériel (ou au moins les mots d’une formule) et se rapproche d’une science.

Elle est d’ailleurs étudiée en tant que telle par la plupart des mages. En effet, s’il est bien vu de connaître la théorie magique (c’est là la seule condition qui fait de vous un mage), les mages pratiquants sont très rares et décriés en société. Les mages « gentlemen » (qui ne pratiquent pas) se considèrent comme un cercle fermé représentant une certaine élite et sont parfois d’une arrogance peu commune. Les livres de magie sont monnaie courante, et quelques écoles de magie, dont celle de Desdéris ont des renommées mondiales.



• Pouvoirs et espèces liés à cette magie

Tout le monde ne peut pas pratiquer cette magie, et il faut posséder un certain potentiel pour obtenir des effets. L’espèce par excellence maîtrisant ses effets est celle des humains, mais c’est aussi le cas des invocateurs (dont le pouvoir se base sur leur totem, donc du matériel) et les salamandres et nagas en tant qu’espèces proches de l’espèce humaine se sont aussi habitués à son emploi.
Concernant les pouvoirs et ce qu’il peut être fait, les principales utilisations sont les fabrications de potions, les ensorcèlements (malédictions ou bénédictions) et les enchantements d’objets, leur procurant ainsi des propriétés particulières.


• Les mages (théoriciens)

N’oubliez pas que les effets décrits ci-dessus ne sont que rarement le produit de mages émérites, tant ceux-ci ont en horreur l’application de la magie, qu’ils voient comme une atteinte contre elle. Ils préfèrent en effet étudier les grandes histories passées, l’évolution de son emploi, la théorie et la classification. Cependant, si cela n’est pas très bien vu, il existe bel et bien des mages pratiquants de plusieurs sortes (souvent taxés de charlatans par leurs confrères).  Certains ont étudiés avec eux à Desdéris et n’ont pas pu résister à l’appel pratique de la science, d’autres ont appris quelques tours de leur aînés, certains encore ont appris seuls, reclus du monde. Ils sont souvent spécialistes dans un domaine (cf ci-dessous).
En vérité, en plus du potentiel magique, il faut une certaine force de croyance pour réussir à obtenir des résultats en magie. Si vous ne croyez pas en ce qui vous faites, vous n’arriverez à rien, c’est pourquoi la plupart des théoriciens échouent lorsqu’ils essaient d’obtenir des résultats et traitent les autres de charlatans.


• Les mages pratiquants

- Les Enchanteurs
C’est là le pouvoir le plus commun. Que signifie ‘enchanter’ ? Donner aux objets des propriétés plus ou moins magies qu’il ne posséderait pas en temps normal. Ce peut-être une meilleure efficacité, un sort de protection (contre le feu par exemple, ou certaines maladies), ou au contraire un sort aux effets néfastes. Les effets de ces objets sont souvent moindres, et seuls de rares objets enchantés sont réellement puissants (jetez donc un œil aux objets magiques si vous voulez en avoir une idée).

NB : Concernant le RP, vous pouvez avoir des objets magiques, mais ceux-ci doivent être décrits et validés par le staff dans > cette section < auparavant. Les objets trop puissants sont refusés.

Les enchanteurs possèdent parfois leur propre boutique, s’ils sont assez connus pour cela, mais il leur arrive aussi d’être itinérants et d’aller de villes en villes à la recherche de clients. A moins que ceux-ci ne soient extrêmement connus, leurs services sont bon marché et les petits gens n’hésitent pas à aller les voir, comme certains courent chez le médecin de nos jours.


- Les Ensorceleurs  (protecteurs et condamnateurs)

Les condamnateurs
Les condamnateurs trainent derrière eux la plus mauvaise réputation de toute la sphère magique.Tout simplement parce que gagner son pain sur la malheur des autres n'est jamais très bien vue du plus grand nombre. Souvent considérés comme sournois ou mauvais, les condamnateurs sont pour la plus part du temps que l'instrument d'un vengeance ou de mauvaises intentions. Capable de lancer facilement de petites malédictions (perte de cheveux, mauvaise vue, tourner le lait des vaches attirer la malchance) il devient plus complexe pour eux de lancer une malédiction capable de tuer ou visant plusieurs personnes à la fois et/ou dans le futur.
Pour exécuter son sort, le mage se sert en grande partie des émotions de son client, sa rancoeur ou sa malignité. La réussite d'une malédiction dépend presque plus de celui qui la réclame que de celui qui la lance. Le rituel se passe souvent selon le schéma suivant. Le client raconte son histoire, expose ses intentions, décrit de façon précise ses sentiments, ce qu'il souhaite et pourquoi. Le travail du condamnateurs est de capter ses émotions et de les faire sienne. Il doit se plonger tout entier dans le flot négatif qu'on lui déverse pour espérer lancer correctement son sort. Une fois les émotions captés (un contact physique pouvant parfois aider au transfert) le mage doit choisir les mots. Ceux capable de retranscrire à la perfection l'effet recherché. Une fois la formule conçu, le mage relâche son pouvoir, accumulé auparavant et lié aux émotions, dans la formule qu'il prononce d'une voix forte. L'effet théâtrale n'est pas à minimiser. La magie civilisé reposant sur la foi, la croyance et la volonté, le mage doit se transformer en acteur pour exécuter correctement sa malédiction, la rendre tangible possible.
Une fois le sort lancé, l'effet n'est pas encore garantis, par manque de substance de la part du client ou par manque de volonté du mage, la malédiction peut échouer. Si correctement effectué le sort sera alors plus ou moins puissant en fonction de l'habilité du mage.


Les protecteurs
Le principe de leur magie est à peu près le même que celui des condamnateurs, à cela près qu’ils jettent des sorts de protection et non de malédictions contre paiement. Ils sont parfois considérés comme des médecins, et souvent associés aux herboristes. Si les condamnateurs utilisent plus souvent des formules, ils aiment en effet s’appuyer sur des décoctions en tout genre et fabriquent souvent des potions aux effets bénéfiques.


- Les Scientifiques

Ce n’est pas un type de mage à proprement parler, mais bien une troisième catégorie de mages pratiquants. Ce sont des érudits, des savants, souvent anciens théoriciens ou ayant suivi des études pour le devenir avant de s’essayer à la pratique. Ils sont assez rares et plus puissants que les deux autres sortes citées ci-dessus. Ils expérimentent bien souvent et font des recherches dans différents domaines. Ce sont nos chercheurs modernes.
Ils fréquentent souvent des cours ou des cercles d’intellectuels, et leur présence est souvent appréciée lors de soirées mondaines, ils sont vus comme des originaux intéressants pour la curiosité parfois malsaine des courtisans. Attention toutefois à ce que le peuple ne se lasse pas de vous si vous vous dites scientifiques. Il est cruel avec ses anciens jouets.


- Les malédictions

Les humains ou humanoïdes dépendant de la magie civilisé, sont parfois capable, dans des situations extrême, de maudire quelqu'un sans formation magique aucune. Pour cela le lanceur doit ressentir une émotion si forte, si ravageuse, qu'elle le submerge totalement, l'empêchant de penser à quoi que ce soit d'autre. Sous le coup de cette émotion intense, la magie enfouie en chaque être peut alors se réveiller et agir. La plus part du temps, le lanceur se rend à peine compte de ce qu'il fait, la magie et l'émotion le submergent, les mots lui viennent tout seul et le sort est lancé. Le sujet ne se rend souvent même pas compte qu'il vient de lancer une malédiction effective et pense qu'il s'agit là que de mots en l'air, qu'une façon d'exprimer sa colère, l'injustice qui le submergeait. Et pourtant c'est de cette façon que commence le plus souvent les malédictions les plus fortes et les plus impressionnantes.
Il est à souligner que même s'il ne s'agit pas là d'un phénomène impossible, loin de là, il reste tout de même assez rare. Toutes les émotions fortes ne sont pas à l'origine de mauvais sort et seul des situations extrême sont capable d'engendrer des conséquences aussi terrible.


_________________
____________________________

Fiche & mémoires
Revenir en haut Aller en bas
http://dearmad.forumgratuit.org
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Les deux magies   

Revenir en haut Aller en bas
 
Les deux magies
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» La solitude c'est mieux à deux ( pv Tom )
» Deux âmes perdues sur les falaises. [Nagate SEUL]
» Duel entre deux âmes soeurs. [PV Luke Kayan]
» Deux humoristes virés du poste
» SUJET TERMINE - La suite de la soirée~Juste nous deux! [Alec]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Tuatha de Dearmad :: Hors rpg :: Histoire et contexte-
Sauter vers: