AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Légende du début du monde

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Ambre Bellamy
Admin/Fondatrice
avatar

Date d'inscription : 10/07/2011
Messages : 999

MessageSujet: Légende du début du monde   Lun 11 Juil - 0:43



Légende


Comme dans toutes les civilisations, l'origine de la création du monde est inconnue, ne vous attendez donc pas à autre chose qu'une légende plus mystique et métaphorique que réelle. Je vais tenter de vous la conter telle qu'un ancien sage me la disait, avant que la civilisation ne prenne trop d'importance et que la magie ne soit dénaturée.

Tout commence par l'eau. L'eau est la clé de tout, ah je le vois encore sourire dans sa barbe blanche et me répétant sur tous les tons de prendre garde à l'eau. Puis il reprenait en toussotant : le monde était séparé en deux, la lumière, c'est-à-dire ce qui était au-dessus de la surface, et les ténèbres, ce qui était en-dessous. Cet équilibre fragile aurait pu durer longtemps, si l'air n'était pas apparu suite à l'union de l'eau et de la lumière. Il accompagnait souvent cette phrase d'un geste vague de la main, sans doute pour désigner l'air qui nous entourait en ce moment même. Comme pour compenser cette création, les ténèbres et l'eau formèrent le premier continent, et peu à peu le monde redevint muet, aveugle et sourd. Il prononçait ce dernier mot dans un murmure et me soufflait la fumée de la pipe qu'il tenait à la main dans la figure, je le soupçonnais de faire cela pour créer une atmosphère plus propice à son récit. Il faisait souvent de longues pauses et au moment où j'allais demander la suite, il reprenait, imperturbable.

Le temps passa, sans aucune perturbation. L'air et l'eau formaient un duo parfait, mais petit à petit, un troisième élément fit son apparition sur le continent unique. Des pousses vertes apparaissaient au sol, et bientôt toutes les terres furent recouvertes d'arbres, de fougères et d'autres plantes diverses. La terre avait à son tour donné naissance.  Je me rappelle très bien qu'on arrivait à ce point de l'histoire au crépuscule. Nous nous arrêtions pour manger et pendant le repas il m'expliquait la suite.

Deux est un nombre très stable, c'est à la fois l'unité et la séparation, trois ne l'est en revanche absolument pas. Des luttes imperceptibles et incessantes avaient lieu entre les trois puissances, et tout était au bord du chaos. "Et alors ? Que s'est-il passé ?" J'avais beau le savoir, je posais toujours la question, la première fois par curiosité, puis ensuite pour faire plaisir au vieux conteur. Une solution se dégagea rapidement, apparaissant d'elle même sans qu'on ait pu en formuler la pensée, ce fut la naissance du feu. Celui-ci avait trouvé de quoi naître sur la terre, de quoi survivre avec l'air et de quoi mourir avec l'eau. Le monde était terminé, les quatre éléments étaient en place. Je faisais alors mine de me lever, mais il m'ordonnait d'un geste de me rasseoir. "Petit, le monde est fini, mais pas l'histoire, rassois-toi..."

Les éléments, maîtres du monde, instaurèrent petit à petit leur descendance. C'était le signal, l'histoire reprenait... Les sorcières, les sylphes et beaucoup d'autres espèces apparurent, peuplant la terre d'étranges créatures. Ce fut le premier âge, celui que les hommes ont oublié et auquel ils prêtent l'origine de nombreuses légendes. La magie à l'état brut régnait partout et chacun la connaissait et la comprenait. En ce temps, il n'y avait pas besoin de réfléchir à une quelconque formule, ni de posséder d'objets ésotériques pour l'appliquer. Les êtres savaient que la magie était partout, ils parlaient le langage des arbres sans l'avoir appris, demandaient de l'aide aux pierres et écoutaient murmurer les flots.

Un jour, sans que l'on sache comment ni pourquoi, hmm, je pense plutôt qu'on l'a oublié, les êtres humains apparurent. Ils s'adaptèrent à merveille, certains utilisèrent même la magie ou s'allièrent avec elle par divers croisements. Mais le deuxième âge était à peine commencé que sa fin se profilait déjà à l'horizon.

Les humains se réunissaient en communautés, cela n'avait rien de bien nouveau, seulement, ils étaient plus nombreux et comblaient leur manque d'expérience magique par des inventions scientifiques et techniques capables de les aider dans leur travaux. Peu à peu, la magie perdit son sens à leurs yeux. Ils ne voyaient plus que la qualité du bois en regardant un arbre et ignoraient le chant des montagnes, dans lesquelles ils creusaient pour obtenir des métaux. La rupture avec les éléments était désormais inévitable.

C'est ainsi que commence notre âge, le troisième et pour le moment dernier. Le monde magique est séparé en deux. D'un côté, les créatures magiques, qui utilisent toujours la magie intuitive, même si sa force brute s'oublie et diminue peu à peu, et de l'autre, les humains, domestiquant la magie avec leur technique, l'associant presque à une science banale et vulgaire...

Revenir en haut Aller en bas
http://dearmad.forumgratuit.org
 
Légende du début du monde
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Petite légende sur la création du monde...
» La légende Arthurienne dans le jdr
» Le tonnerre gronde, la pluie tombe, j'en suis heureuse....[Légende Japonnais]
» Le monde du jeu 2010, 10-11-12 septembre
» Inauguration de la plus puissante turbine à gaz au monde

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Tuatha de Dearmad :: Hors rpg :: Histoire et contexte :: Histoire-
Sauter vers: