AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Greynn Dheangst .

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Greynn Dheangst

avatar

Date d'inscription : 05/11/2012
Messages : 125

MessageSujet: Greynn Dheangst .   Lun 5 Nov - 14:11

Edit du 21 juillet 2013, suite au lancement de la nouvelle intrigue.


I- Informations essentielles

Nom : Dheangst

Prénom : Greynn

Sexe : Mâââle

Age : 24 ans

Espèce : Ténébreux (Bouh.)

Groupe : Voyageurs

Croyances : Aucune, les Ténébreux sont rarement religieux et Greynn ne fait pas exception.

Métier :  Autrefois 'psychothérapeute' reconnu de la noblesse et autres nantis de l'Empire et homme de main occasionnel de ces mêmes personnes distinguées, il est désormais chasseur de primes à plein temps.

Domaine : Mercenaire

Rang : Homme de main


Equipement (possessions diverses de votre personnage, armes, livres, instruments de musique, animaux, etc) :

- Un très beau cheval, blanc et noir, nommé Askä.
Spoiler:
 
- Un chat nommé Lazare.
- Plein de bouquins.
- Une petite dague, assez fine, et un vieux pistolet, cadeau de son père.

Capacités (pouvoir(s) magique(s) détaillé, talents de combat, et autres...) :

- Pouvoirs propres aux Ténébreux, à savoir dissiper la peur par contact physique pour s'en nourrir, et la créer également. Une particularité à ce niveau-là cependant: Greynn peut utiliser son pouvoir par le biais d'un simple contact visuel, à condition qu'il parvienne à l'établir assez longtemps, et cela lui demande évidemment plus d'efforts.
- Maîtrise les bases du combat à l'épée et l'utilisation d'une arme à feu, mais ne s'est jamais trouvé en situation d'en faire usage
- Assez talentueux dans l'art de se faire oublier, et du déplacement furtif
- Lettré, bon esprit d'analyse

Faiblesses :

- Novice au combat
- Ne maîtrise pas toujours bien son pouvoir
- Sensible, relativement angoissé (comble du ridicule pour un fier Ténébreux.)
- Fume comme un pompier, aime l'alcool

Particularité :

La luminosité de ses yeux peut varier en fonction de son humeur, cette variation allant de " s'éteindre légèrement " à " virer au noir opaque" (en cas de grande colère par exemple).

II- Physionomie

Notre jeune Ténébreux possède à première vue une physionomie parfaitement banale, et il passe la plupart du temps assez inaperçu parmi les humains. Ce qui l'arrange assez, il faut l'admettre. Assez grand, autour des 1m85, il est svelte, sans paraître frêle pour autant. Des épaules assez larges dominent un corps à la musculature peu imposante, mais présente. D'une façon assez paradoxale, s'il se tient naturellement très droit, il a une fâcheuse tendance à s'affaisser un peu, les épaules rentrées, lorsqu'il est assis. Quant à sa démarche, elle est souple, mesurée, et très silencieuse.

Son apparente banalité vaut aussi pour son visage: lisse et complètement inexpressif au premier coup d'oeil, on remarque assez rapidement les traits un peu émaciés, soutenus par une mâchoire solide. Et malgré une tignasse d'un noir profond, toujours en bataille, ayant tendance à masquer la partie supérieure de ce visage, sur la peau d'une pâleur maladive se détachent des cernes parfois violacés, eux-mêmes faisant ressortir des yeux couleur ambre desquels émane une faible lueur. Et je crois que l'on peut dire sans trop se tromper que toute l'étrangeté du faciès pourtant cadavérique de Greynn Dheangst réside dans son regard, absolument saisissant. Deux grands yeux jaunes lumineux, comme deux petites flammes et qui vous fixent souvent longuement, comme si elles voulaient voir au travers de votre corps. Ce qui les rend spécialement étranges, même pour un Ténébreux, est la faculté qu'ils possèdent de changer d'apparence avec son humeur. Lorsque celle-ci est mauvaise, ils s'assombrissent, proportionnellement à l'intensité du sentiment de leur propriétaire. Et il n'est pas rare, lorsque ce dernier est en colère, qu'ils deviennent entièrement noirs, tels deux gouffres sans fond.
Ces yeux déplaisent souvent, en particulier à l'opulente clientèle du Ténébreux, qui n'est pas habituée à subir un regard aussi dérangeant de la part de gens d'un rang inférieur. Mais personne n'a l'audace de le lui faire remarquer, connaissant les êtres de son espèce.. Sa voix n'est pas bien avenante non plus: basse, un peu éraillée. Il n'aime pas parler fort et on doit souvent le faire répéter pour comprendre les marmonnements qui sortent de sa fine bouche, à peine plus colorée que son teint.

Côté vestimentaire, une fois encore Greynn est plutôt discret. Il privilégie les vêtements simples, et de couleur sombre. Ils sont le plus souvent un peu usés, car peu renouvelés, en particulier une veste en cuir noir assez vieille dont il ne se sépare presque jamais.
A vrai dire, de loin on le prendrait presque pour un croque-mort, portant toujours des vêtements noirs défraîchis, avec une chemise blanche, l'air sombre et une cigarette au coin des lèvres. Mais les croque-morts ne portent pas perpétuellement une barbe de trois jours.

III- Psychologie

D'aucuns vous décriront Greynn comme un être froid, peu bavard, avec une tendance à la mélancolie.
Je tiens à signaler que tout ceci est absolument faux. Il s'agit tout bêtement d'un doux rêveur. Sous des airs d'homme austère et peu avenant, il est en fait un être particulièrement sensible. Et quand on est sensible, le moyen le plus simple de se défendre face à l'adversité est d'y rester le plus indifférent possible, au moins en apparence. C'est pourquoi le jeune Ténébreux semble a priori quelqu'un de très flegmatique, et désintéressé des choses du monde.
En réalité ce dernier est doué d'une grande empathie (peut-être due à son pouvoir) et se soucie beaucoup du bien-être des autres, bien que ceux-ci l'ignorent ou l'évitent souvent, son apparence n'aidant pas à créer des liens. C'est pour cette raison qu'il exerce ce boulot de " psychothérapeute " : il connaît son talent pour aider son prochain, et il lui faut bien gagner sa vie s'il veut avoir un toit alors, pourquoi pas. Bien qu'il y excelle, son travail ne le passionne pas plus que ça, et il l'exerce plus par obligation qu'autre chose. Son existence le blase. Il ne se sent pas chez lui à Caerwyn, pas plus qu'il ne l'était dans la Vallée Blanche, et les gens qu'il fréquente l'ennuient profondément. Greynn est un jeune homme qui a soif de découvertes et d'aventure, bien qu'il n'ose pas se l'avouer. Il aime beaucoup les livres, surtout les récits de voyages et certains ouvrages scientifiques le passionnent, mais il reste là, enfermé dans une ville de pierre, à mener une vie qu'il déteste.
Pourquoi?

Parce que Greynn Dheangst est un trouillard.

Un Ténébreux perclus d'angoisse. On aura tout vu.. En effet, s'il peut éventuellement affronter les autres, il redoute les changements pouvant affecter son existence, et se supporte parfois assez mal lui-même. C'est pour cette raison qu'il reste là comme un idiot à mener une existence vide de sens, se montre assez réticent à se dévoiler, et aime à s'enivrer, le soir, quand les idées noires l'assaillent. Son problème je crois, est qu'il ne correspond pas à ce qu'il aurait dû devenir, selon des critères dictés par (entre autres) son espèce, sa communauté, et ses parents. Il est parti de chez lui certes, mais pour se trouver un chez lui, et il ne compte pas retourner dans la Vallée Blanche un jour et encore moins avec une femme. Il ne s'est jusqu'à maintenant pas trop intéressé aux femmes en fait, et celles-ci le lui rendent bien.
Son complexe ultime reste malheureusement son pouvoir: s'il est heureux de pouvoir faire disparaître les angoisses, il est néanmoins très embêté (pour ne pas dire franchement emmerdé) de ne pas maîtriser toujours ses capacités, et de provoquer la terreur chez les autres de façon totalement incontrôlée, sans le faire exprès. Outre cela, qu'il puisse le faire d'un simple regard ne facilite pas les choses, et a contribué à ce qu'il se sente un paria même parmi les siens. Tout cela fait de lui quelqu'un d'assez solitaire.
Malgré toutes ces tares, Greynn est quelqu'un de plutôt sympathique (au fond), philanthrope et il aime par-dessus tout apprendre des choses, et qu'on le fasse rire. Voire les deux en même temps. Et quand on y pense, s'il est aussi doué pour passer pratiquement inaperçu et dispose d'une bonne réflexion, c'est en grande partie grâce aux tares en question. Par contre, je vous déconseille fortement de venir lui chier dans les bottes. Jamais. Notez bien ça: ne jamais chercher noises à un Ténébreux farouche, et donc susceptible de très mal apprécier.

IV- Histoire

La vie du jeune Ténébreux n’a pas été, jusqu’à maintenant, très intéressante. Je dirais même un peu triste. Tristement banale, relativement à d’autres. Enfin, je vous la conte tout de même, car je pense qu’elle est essentielle à la compréhension de ce type à vrai dire fort étrange.

Conformément à la tradition, que dis-je, aux lois ancestrales qui régissent la communauté des Ténébreux, Philéas Dheangst débarqua un beau jour dans la Vallée Blanche, après une absence de plusieurs années, une femme à son bras. Cette femme s’appelait Avramea. Ils s’unirent et, peu de temps après, eurent un enfant, bien entendu un garçon : Greynn Dheangst. Son père étant issu de bonne famille, et son commerce prospère (la famille Dheangst produit depuis des générations des Fleurs de Glace dont la conservation est d’une qualité exceptionnelle), le petit Greynn reçut, comme il se doit, une excellente éducation, comprenant les bases du maniement des armes telles que l’épée et le pistolet. Mais ce qui l’intéressait le plus, lui, c’étaient les livres. Il avait la chance d’avoir à sa disposition une bibliothèque située dans le bureau de son père (lui-même assez érudit pour un commerçant), et ne se privait pas d’y passer le plus de temps possible, quand il n’embarquait pas carrément les bouquins dans sa chambre. Ces derniers furent pratiquement ses seuls amis durant de longues années.

En effet, il faut savoir que Greynn est, et a toujours été quelqu’un d’assez seul. Un peu par choix, mais pas tout à fait : quelque chose le dérangeait chez les autres. Et cela dérangeait les autres. Tous ses camarades qui parlaient tout le temps du grand voyage qu’ils entreprendraient lorsqu’ils seraient grands, lorsqu’ils iraient parcourir le monde pour trouver une femme et la ramener à la Vallée Blanche.. Des gamins qui parlaient déjà de leur future épouse et de la quantité d’enfants qu’ils auraient avec elle. Mais quelle fierté de perpétuer l’espèce, et sa propre lignée! Greynn, lui, ne comprenait pas pourquoi ils tenaient tous tellement à rentrer à la Vallée après leur périple. Cette ridiculement petite vallée enneigée, isolée dans les montagnes, valait-elle donc mieux que le reste du monde qui s’étendait à l’extérieur? Impossible. Et puis, quel intérêt de chercher avec tant de fièvre une épouse ? Perpétuer l’espèce.. Mais Greynn se fichait complètement de l’espèce. Elle pouvait bien se perpétuer toute seule, sans lui. Bref, notre jeune Ténébreux ne partageait pas les rêves de ses congénères, et pour cette raison il devint très vite un garçon assez isolé et, sinon peu apprécié, au moins à peu près ignoré des autres. Ils ne pouvaient le comprendre, et inversement. Une perpétuelle impasse. Ceci étant dit, il n’était pas le seul à connaître cette difficulté. Une société aussi stricte que celle des Ténébreux produit immanquablement des inadaptés, à un moment ou un autre. Et si ces derniers se trouvent en contact, ils tendent forcément à se rapprocher. La solitude n’est pas très amusante alors, on se tient compagnie. La vie est plus supportable ainsi.

L’enfance et l’adolescence du jeune Ténébreux furent donc particulièrement longues et ennuyeuses. Surtout quand il devint suffisamment âgé pour que son père lui enseigne son métier, afin que son fils lui succède un jour. Ces séances interminables valaient au jeune Greynn des moments d’angoisse profonde, à l’idée de devoir un jour reprendre l’entreprise familiale, certes florissante (sans mauvais jeu de mots), mais abhorrée. La perspective de mener cette vie le détruisait, il pouvait d’ailleurs disparaître des journées entières pour éviter les séances de torture octroyées par son père. Et il se réfugiait dans les livres qu’il aimait tant, récits de voyages comme études de la faune, la flore ou des civilisations peuplant le monde. Et il rêvait secrètement du jour où il quitterait le foyer honni, pour toujours, et irait à la découverte de ce monde.

Un changement toutefois lui fit encore perdre un peu de sa confiance en lui, et lui valut une certaine antipathie de la part de la communauté. Ses parents eux-mêmes s’accommodèrent assez mal de cette particularité.
En effet, si Greynn avait toujours eu des yeux hypnotisants, d’une belle couleur ambre, qu’il tenait d’on ne sait où mais certainement pas de ses parents, ils commencèrent à se comporter anormalement à la puberté. D’une part, la luminosité des yeux susnommés se mit à varier un peu n’importe quand, jusqu’à ce que l’on comprenne que cette dernière était liée à l’humeur du Ténébreux. Il arriva une fois ou deux, lors d’une violente dispute avec son père par exemple, qu’ils virent au noir complet. Vision assez effrayante s’il en est. D’autre part, et là se trouve le vrai problème, l’adolescent se mit à transmettre la peur par le regard. Un Ténébreux pouvant drainer ou transmettre la peur d’un simple regard, sans le moindre contact physique. Mais, ce n’est absolument pas un problème, c’est même plutôt pratique me direz-vous.. Ca le serait, si le malheureux était capable de contrôler cette faculté. C'est-à-dire que le pauvre Greynn pouvait, au beau milieu d’une banale conversation avec quelqu’un, se retrouver avec un interlocuteur assez nerveux, voire complètement terrorisé par lui. Involontairement. Pour quelqu’un qui éprouvait déjà des difficultés à nouer des liens avec autrui, cette faculté se révéla un véritable handicap. Surtout avec ses parents, qui lui demandaient déjà beaucoup de self-control.. Avec les autres, cela lui valait au mieux la crainte (et peut-être un peu de respect), au pire une certaine jalousie. Et de la méfiance.
Aujourd’hui, s’il a appris à maîtriser ce don et peut s’en servir lorsqu’il le souhaite, ce dernier se manifeste encore régulièrement alors qu’on ne lui a rien demandé. Et c’est toujours aussi gênant.

Pour en revenir à son histoire, il mena donc une existence assez morne et solitaire jusqu’à ses vingt ans. Sa libération. Le jour même de son anniversaire il passa avec succès le rite de la Persévérance, l’autorisant à quitter la communauté pour aller chercher une femme, et  revenir. Mais là résidait toute l’importance et la beauté de ce jour aux yeux de Greynn : il ne comptait pas revenir. Jamais. Il haïssait cette minuscule vallée tant parcourue, ses habitants ennuyeux et obsédés par l’idée de perpétuer l’espèce, et même s’il ressentait de l’affection pour ses parents, il haïssait également la vie qui l’attendait s’il revenait en ces lieux. Alors, tant pis. Il ne reviendrait pas.
Les adieux furent sobres, Greynn était résolu depuis déjà des années et de toute façon il n’était pas du genre démonstratif. Il embrassa rapidement son père, puis sa mère, sans un sourire ni une larme. Il grimpa sur son destrier, un assez beau et coûteux cheval nommé Askä, et partit sans se retourner.

Cela fait maintenant deux ans qu’il a quitté son foyer. Il avait décidé dès son départ de se rendre à Caerwyn, ville de naissance de sa mère, dont il ne savait pas grand-chose. Au fond, ses origines maternelles lui importaient peu, il lui fallait surtout un objectif, et celui-ci lui convenait très bien. Le voyage fut relativement long et fatigant, mais si la situation de son père avait un avantage, c’était qu’il ne manquait pas d’argent, bien qu’il lui en restât peu en arrivant à la capitale de l’Empire. Il n’en avait cure, il n’était pas dépensier et la richesse ne l’intéressait pas de toute façon. Il s’installa à Caerwyn de façon d’abord un peu précaire, enchaînant les petits boulots, vivant dans un logement minable à la périphérie de la ville, et assez mal vu par la plupart des gens. Presque tout son argent passait dans l’entretien et la pension de sa monture, qu’il manqua de se faire voler une ou deux fois, car il est dangereux de posséder quoi que ce soit de grande valeur dans le quartier sordide où il résidait.

Sa situation s’améliora le jour où il rencontra un riche bourgeois, qui lui demanda s’il accepterait de le défaire de ses angoisses quotidiennes, moyennant paiement. Ce bourgeois, avare à en mourir (et c’est certainement pour cette raison qu’il angoissait tant), devait ignorer (comme beaucoup) que les Ténébreux se nourrissent de la peur qu’ils drainent, et qu’il lui rendait donc service plutôt qu’il ne lui demandait une faveur. Et en plus de ça, il comptait le payer! Une aubaine. Greynn accepta- non sans un sourire moqueur- et ainsi débuta sa carrière de « psychothérapeute ». (je pense qu’on pourrait même dire, pour utiliser un néologisme, qu’il s’agit d’un « phobothérapeute »)
Enfin, le bourgeois eut la bonne idée de parler des bienfaits merveilleux du pouvoir du Ténébreux autour de lui, et celui-ci se retrouva bientôt avec une clientèle de plus en plus conséquente, beaucoup de gens étant prêts à payer pour se débarrasser de leurs peurs, même à court terme. Désormais il reçoit même des membres de la haute noblesse de l’Empire, qui requièrent parfois ses services pour d’autres travaux, plutôt bien rémunérés, du style garde du corps, homme de main.. Ou assassin. De temps à autres. Le jeune Ténébreux n’aurait jamais cru tremper dans ce genre d’activités, mais il faut avouer qu’il s’agit d’une pratique plutôt lucrative, qui de plus lui confère la protection de ses employeurs, ce qui est assez confortable. Sa capacité naturelle à passer inaperçu et son pouvoir lui permirent d’exécuter ces travaux sans beaucoup de difficultés, et l’habitude a maintenant fait de lui un professionnel.
Il habite donc maintenant dans une maison assez petite, mais cossue, dans un quartier relativement agréable où, s’il attire parfois des regards méfiants, on ne murmure plus en permanence sur son passage, et ses biens sont en sécurité. Il collectionne les livres, dans lesquels il aime toujours à se plonger, et commence à s’ennuyer un peu, maintenant que sa vie est devenue un peu plus routinière. Parfois, il lui arrive de songer à tout abandonner et changer de vie, encore..

Et ces deux dernières années ?

Eh bien il se trouve que Greynn n'a finalement pas eu à faire grand-chose pour sortir de sa routine, puisque le hasard s'est lui-même chargé de le contraindre à changer de vie. Assez radicalement. 
D'abord, il a rencontré une femme. Et pas n'importe laquelle : Metis Adbreith, princesse impériale, s'il-vous-plaît. Ensuite, ça peut paraître plus anodin mais un tremblement de terre s'est produit, une mystérieuse île est apparue avec les conséquences que l'on sait, puis l'Empire a commencé à doucement se casser la figure. Pandémie, révoltes paysannes, tout ça. Bref, notre jeune Ténébreux a vu son existence devenir considérablement plus compliquée en assez peu de temps.

L'apparition de l'Île n'eut pas d'effet immédiat sur le travail et le quotidien de Greynn. Lui-même n'en fit pas grand cas. Il était curieux, bien évidemment, et aimait à lire et entendre des descriptions de cet endroit étrange, songeant à le visiter dans un avenir proche, mais il se trouvait bien loin de la frénésie qu'elle avait déclenchée dans tout l'Empire. Greynn a de toute façon horreur de la frénésie, de la foule et autres hystéries collectives. Ses voyages à Achaladh devinrent rapidement pénibles, mais il gagnait très bien sa vie et ne se plaignait donc pas. Sauf peut-être, au bout de quelques mois, de l'absence de Metis, qui fut mandée pour gérer les activités de l'Empire sur l'Île. Mais ils gardèrent une relation épistolaire durant tout le temps qu'il passa seul à Caerwyn.
Survinrent alors les émeutes, l'épidémie. La catastrophe. Caerwyn n'était plus un lieu sûr pour sa clientèle, qui fuyait massivement vers le Royaume des Marath, sur les talons de la famille impériale. Plus de patients, plus de petits contrats sous le manteau pour boucler les fins de mois, sans compter la pénurie de rauha, car même les hors-la-loi évitaient l'Empire, qui avait de toute façon beaucoup moins à offrir que les colonies de l'Île. Et ils avaient peur de la maladie, qui commençait à toucher les grandes villes, ce qui ne plaisait pas beaucoup non plus à Greynn. Le climat dans la capitale étant devenu terriblement anxiogène et le travail se trouvant à manquer, il dut prendre une décision : quitter l'Empire. Tenter sa chance ailleurs. Rien ne le retenait ici de toute façon ; il s'en fut à Achaladh et prit le premier bateau qui pouvait l'emmener au Sud de l'Île, où il devait retrouver un contact susceptible de lui dégoter du travail en tant que mercenaire.

Il travaille depuis en tant que chasseur de primes, à droite à gauche, n'importe où pourvu qu'on lui propose de la monnaie sonnante et trébuchante. Il retourne régulièrement sur l'Île, se débrouillant pour rencontrer Metis chaque fois qu'il est de passage. Leur relation est un peu étrange. Bien qu'ils se soient assez vite rapprochés dans les mois qui ont suivi leur première rencontre, ils stagnent depuis dans une ambiguïté latente, Metis faisant mine de ne rien voir et Greynn se refusant à faire le premier pas. La distance n'améliorant rien, ce petit jeu dure depuis environ un an.

Connaissances :

Metis Adbreith : Comme expliqué plus haut, la relation du jeune Ténébreux avec la princesse est un peu particulière. Disons pour résumer qu'il est éperdument amoureux d'elle, mais n'en montre rien car actuellement coincé dans la friendzone depuis un petit moment.

Maryline Danny : Jeune Sorcière rencontrée il y a deux ans à Achaladh. Leurs chemins ne se sont pas croisés depuis assez longtemps, mais il la reconnaîtrait néanmoins s'il la rencontrait de nouveau. Il éprouve beaucoup de sympathie pour elle, cette dernière lui ayant sauvé la vie.

Nathanaël Doe : Ami d'enfance, perdu de vue depuis de longues années.



V- En dehors du jeu 

Prénom/pseudo : Pour vous, ce sera Greynn.

Age : 19 ans.

Comment avez-vous découvert le forum ? : En cherchant un forum de rpg pour m'y remettre tranquillement, si c'est pas beau ça!

Une remarque sur le forum ? Joli design, mais surtout un background assez original et juste assez complexe pour m'avoir tapé dans l'oeil.


Dernière édition par Greynn Dheangst le Mar 23 Juil - 17:05, édité 9 fois
Revenir en haut Aller en bas
Metis Adhbreith
Modératrice HRP/Fondatrice
avatar

Date d'inscription : 11/07/2011
Messages : 834

MessageSujet: Re: Greynn Dheangst .   Lun 5 Nov - 16:11

Bienvenu sur le forum ! ^^
Un ténébreux ! Ça faisait longtemps.
Bonne chance pour finir ta fiche, et surtout n'oublies pas de nous prévenir une fois que cela sera fait.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Greynn Dheangst

avatar

Date d'inscription : 05/11/2012
Messages : 125

MessageSujet: Re: Greynn Dheangst .   Lun 5 Nov - 16:22

Heheh oui, un peu de sang neuf.
Je vous tiendrai au courant mais ça devrait être assez rapide je pense. |o/

Ah ouais, j'avais une question aussi. Les pouvoirs d'un Ténébreux fonctionnent-ils sur d'autres Ténébreux?
Revenir en haut Aller en bas
Metis Adhbreith
Modératrice HRP/Fondatrice
avatar

Date d'inscription : 11/07/2011
Messages : 834

MessageSujet: Re: Greynn Dheangst .   Lun 5 Nov - 16:33

Vi une fiche rapide, yeah ! ^^

Pour répondre à ta question je dirais : oui et non. Un ténébreux peut utiliser son pouvoir sur un autre mais la cible, la victime, pourra parer ce pouvoir, le bloquer d'une certaine façon. Après tout est une question de rapport de force entre les deux et c'est le plus puissant qui l'emporte. Ainsi un ténébreux faible ne pourra se nourrir d'un fort alors qu'un ténébreux fort pourra franchir les barrières du faible.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Greynn Dheangst

avatar

Date d'inscription : 05/11/2012
Messages : 125

MessageSujet: Re: Greynn Dheangst .   Lun 5 Nov - 16:36

Wauké me voilà fixé, merci bien ma Dame!
Revenir en haut Aller en bas
Ambre Bellamy
Admin/Fondatrice
avatar

Date d'inscription : 10/07/2011
Messages : 999

MessageSujet: Re: Greynn Dheangst .   Lun 5 Nov - 16:47

Ouah bienvenue !

Un sujet de l'empire ténébreux avec un avatar chouette ! Cool ! Ca promet !
Hâte de voir la suite de la fiche.

_________________
____________________________

Fiche & mémoires
Revenir en haut Aller en bas
http://dearmad.forumgratuit.org
Greynn Dheangst

avatar

Date d'inscription : 05/11/2012
Messages : 125

MessageSujet: Re: Greynn Dheangst .   Lun 12 Nov - 17:49

FINIIIIIII RHAAAAAAAAA.
Revenir en haut Aller en bas
Ambre Bellamy
Admin/Fondatrice
avatar

Date d'inscription : 10/07/2011
Messages : 999

MessageSujet: Re: Greynn Dheangst .   Lun 12 Nov - 19:51

En ce qui me concerne, tout me va. Même si ton pouvoir est un peu original par rapport à ceux décrits sur la fiche, je le trouve justifié par ton histoire et je te fais confiance pour ne pas en abuser donc tu as ma validation. Celle de Metis ne devrait pas tarder, elle a un radar dès qu'il s'agit de valider quelqu'un.


_________________
____________________________

Fiche & mémoires
Revenir en haut Aller en bas
http://dearmad.forumgratuit.org
Metis Adhbreith
Modératrice HRP/Fondatrice
avatar

Date d'inscription : 11/07/2011
Messages : 834

MessageSujet: Re: Greynn Dheangst .   Lun 12 Nov - 20:48

Non mon radar n'est pas en panne ! C'est la faute à mes obligations si je n'ai pas pu venir plus tôt ^^
Donc pour moi aussi tout va bien et je compte sur toi pour ne pas abuser de ton pouvoir. Bon rp !

Fiche validée

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Greynn Dheangst

avatar

Date d'inscription : 05/11/2012
Messages : 125

MessageSujet: Re: Greynn Dheangst .   Dim 21 Juil - 19:36

Fiche éditée!
Revenir en haut Aller en bas
Metis Adhbreith
Modératrice HRP/Fondatrice
avatar

Date d'inscription : 11/07/2011
Messages : 834

MessageSujet: Re: Greynn Dheangst .   Dim 21 Juil - 21:41

Parfait, tout est bon o/ Il ne te manque que la double validation d'Ambre.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Ambre Bellamy
Admin/Fondatrice
avatar

Date d'inscription : 10/07/2011
Messages : 999

MessageSujet: Re: Greynn Dheangst .   Mer 24 Juil - 11:36

Je te valide aussi, tout est adapté, c'est très bien !
Rebienvenue officiellement donc\o/


_________________
____________________________

Fiche & mémoires
Revenir en haut Aller en bas
http://dearmad.forumgratuit.org
Greynn Dheangst

avatar

Date d'inscription : 05/11/2012
Messages : 125

MessageSujet: Re: Greynn Dheangst .   Mer 24 Juil - 15:27

Ouééé! Par contre du coup faut qu'je change de groupe aussi!
Revenir en haut Aller en bas
Ambre Bellamy
Admin/Fondatrice
avatar

Date d'inscription : 10/07/2011
Messages : 999

MessageSujet: Re: Greynn Dheangst .   Mer 24 Juil - 17:32

Ouep en effet je te change ça de suite

_________________
____________________________

Fiche & mémoires
Revenir en haut Aller en bas
http://dearmad.forumgratuit.org
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Greynn Dheangst .   

Revenir en haut Aller en bas
 
Greynn Dheangst .
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Tuatha de Dearmad :: Hors rpg :: Personnages :: Fiches validées-
Sauter vers: