AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Bond dans le passé [PV Ambre Bellamy]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Séléna Céis

avatar

Date d'inscription : 02/08/2013
Messages : 12

MessageSujet: Bond dans le passé [PV Ambre Bellamy]   Jeu 29 Aoû - 23:48

Séléna était arrivée depuis quelques jours à Caislean pour affaire. Son client s'était montré particulièrement exigeant et les négociations n'avaient pas été de tout repos. Deux jours, c'est qu'il avait fallu à Séléna pour le convaincre de prendre des boucles d'oreilles en plus du collier. Mais cet homme était un vrai grippe-sou, pour un cadeau de mariage il n'était pas très généreux. Heureusement à force de politesse, de tour de passe-passe et de flatterie il avait fini par céder. Il commandait donc la parure collier et boucles d'oreilles. Séléna était fière d'elle, car ce n'était vraiment pas gagné d'avance. Elle avait donc passé la nuit à dessiner plusieurs modèles à faire choisir à son client.

La jeune femme patientait maintenant dans une auberge plutôt tranquille, enfin aussi tranquille que peut l'être une auberge de Caislean. Évidemment il était en retard. Décidément ce client était un homme fort antipathique. En attendant, elle jeta un coup d'oeil aux clients de l'auberge. C'était un mélange assez hétéroclites de voyageurs solitaires, d'ivrognes et de groupes bruyants. Son regard fut attiré par un homme à la chevelure blanche mais elle n'eut pas le temps de l'observer plus car son client arrivait. Malgré ses dix minutes de retard, Séléna l'accueillit chaleureusement. Cette attitude lui coûtait beaucoup, elle aurait aimé pouvoir le recevoir de façon glaciale mais elle devait se contenir pour conclure son affaire. Après une dizaine de minutes Séléna avait enfin finalisé la vente. Il lui avait suffit de retoucher son croquis pour satisfaire l'homme qui venait de lui signer une reconnaissance d'achat et de lui verser la moitié du montant demandé. Lorsqu'il la laissa seule, elle fut soulagée. Elle allait pouvoir rentrer chez elle avec une bonne nouvelle pour sa famille et avec un peut de chance, Al serait de passage à Saherdin et elle pourrait le voir.

En pensant à lui la jeune femme se mit à sourire,elle aimerait tant pouvoir lui parler... Ils ne s'étaient pas vu depuis presque deux mois. Lui enchaînait ses missions de protection et elle courait après les contrats pour sa famille. Elle n'avait pas eu de nouvelles non plus. Parfois, il laissait des lettres à la boutique des Céis pour raconter ses aventures à Séléna. Il commençait à beaucoup lui manquer... Malheureusement les temps étaient difficiles et tous deux étaient obligés de vivre ainsi sans quoi ils ne pourraient pas subvenir à leur besoin. La jeune femme soupira et commanda à boire.

Lorsque le tavernier lui apporta sa commande, elle remarqua qu'il regardait d'un air inquiet vers la table voisine, celle où était assis l'homme à la chevelure argentée qu'elle avait remarqué un peu plus tôt. Absorbée par ses pensées elle n'avait pas fait attention au débat houleux qui avait lieu juste à côté d'elle. La jeune femme décida qu'il était temps pour elle de quitter Caislean. Elle but rapidement son verre et rangea ses documents dans sa sacoche. Alors qu'elle allait partir, l'homme aux cheveux argent sauta se leva, tourna le dos à son interlocuteur et se dirigea vers la sortie. C'est alors que l'autre homme sortit un poignard. Séléna ne prit pas vraiment le temps de réfléchir et cria :


« Attentiiion !!! »
Revenir en haut Aller en bas
Ambre Bellamy
Admin/Fondatrice
avatar

Date d'inscription : 10/07/2011
Messages : 999

MessageSujet: Re: Bond dans le passé [PV Ambre Bellamy]   Lun 2 Sep - 17:06


L’auberge était calme, les clients semblaient pour la plupart respectables, tout était parfait. Caisleàn avait bien changé ces derniers mois, et l’extérieur de la ville ressemblait désormais à n’importe quel port du Pays d’Or, même les cavernes de la falaise étaient désertées, ce qui avait permis de cacher aisément L’Océan.
C’était la première fois depuis plusieurs mois que le navire remontait si haut au Nord, mais Ambre n’avait pu l’éviter plus longtemps, la plupart des matelots étant originaires de l’Archipel. Le climat était néanmoins plus serein et même si elle ne songeait pas pour l’instant à risquer une visite de l’Île, les Gouttes d’Or étaient désormais relativement sûres.

Hélas, si sa présence sur l’île était passée plutôt inaperçue, les Barahy avaient des yeux partout, et ils n’avaient visiblement pas cessé de recruter… Bien entendu tout cela n’était pas officiel, mais Ambre savait très bien que la famille faisait très attention à ne pas répandre de mauvaises rumeurs, même si tout le monde connaissait l’existence des corsaires. Le recrutement ne passait donc que rarement via les membres de la famille, mais par d’autres corsaires dont la loyauté n’était plus à démontrer, et il y avait fort à parier que Delmont en était un.
Ambre connaissait le forban de nom mais ne l’avait jamais croisé, aussi avait-elle été étonnée qu’il souhaite subitement la rencontrer pour « parler affaires ». Elle n’aimait pas cela, et elle avait donc insisté pour que le rendez-vous se déroule dans une auberge à l’extérieur de la ville basse. La rencontre avait très mal commencée puisque le capitaine n’avait même pas pris la peine de venir lui-même. A sa place se tenait un rouquin efflanqué dont les joues étaient parsemées de touffes de barbes éparpillés.
L’homme la salua, presqu’obséquieusement ; sa voix nasillarde donnait l’impression qu’il croassait.  Sans un geste de recul, Ambre s’assit en face sans commander quoi que ce soit, elle n’avait pas l’intention de s’éterniser, elle n’était ici que pour éviter les ennuis.
Tâchant d’entamer la conversation sans mettre les pieds dans le plat, son interlocuteur restait pour l’instant silencieux, la fixant avec un regard fiévreux. Il semblait atteint d’une maladie quelconque, et son visage émacié aurait presque pu être effrayant.
La discussion commença finalement sur les pierres que l’on avait récemment ramenées de l’Île. Peu les avaient vues, mais lui prétendait avoir aperçu les joyaux, grâce à la bonne volonté des Barahy.

Nous y voilà, songea la pirate. Quel autre argument a-t-il en poche ? Elle n’était même pas sure de vouloir l’entendre. Voilà qu’il parlait de son capitaine. Un potentiel pervers cupide si on savait lire au travers des lignes, ou un marchand remarquable si on n’écoutait que d’une oreille.

- Qu’une chose soit claire. Je ne travaille pour personne. Certainement pas ceux qui valent moins que moi. Je suis venu par courtoisie, maintenant si vous voulez bien m’excuser…

Ça lui avait échappé, impossible de tenir plus longtemps. Elle pensait exactement chaque mot prononcé, et cela dut se lire dans ses yeux car le galeux eut un regard mauvais et changea complètement d’attitude. Il renifla et poursuivit :

- Vous devriez mieux choisir vos ennemis, Bellamy…

Ambre eut un rire léger, mais répliqua d’un ton glacial, et peut-être un peu plus haut.

- Serait-ce une menace ? Car je ne vous crois pas en position de la tenir…

Alors que l’homme allait répondre, elle se leva et tourna les talons.

- Attention !

Le cri la transperça et elle se retourna à temps pour éviter le poignard. Attrapant le poignet de son agresseur, elle le retourna, lui forçant à lâcher l’arme. Sous le coup de la surprise, il ne réagit pas, et elle eut le temps d’attraper la lame avant lui.

L’aubergiste, un petit homme rond, arriva avec un air affolé.

- Messieurs ! Enfin ! Que se passe-t-il ?

La pirate sourit, et répondit d’un ton affable.

- Cet homme s’apprêtait à partir mais il oubliait son arme, la demoiselle ici présente l’a donc prévenu. Est-ce bien cela mademoiselle ?

Elle tenait pendant ce temps le poignard contre le ventre du rouquin sale, qui restait invisible aux yeux de l’aubergiste, caché par sa veste et elle avait dégagé l’accès à son épée, mais seule la jeune femme qui était intervenue était probablement en mesure de voir qu’elle avait la main sur le pommeau.

- Je suppose que maintenant que mon ami a récupéré son bien, il peut s’en aller.

Voyant que l’aubergiste repartait, probablement rassuré, elle se tourna vers le forban et dit d’une traite, sans desserrer les dents.

- Sortez d’ici, tenez-vous loin de moi. Et ceci est bien une menace, si vous vous le demandez.

Elle le lâcha à ses mots, et il partit sans demander son reste. Il lui jeta probablement un regard haineux en sortant, mais elle ne se tourna pas pour vérifier. Elle regardait désormais la jeune femme qui l’avait averti du danger et elle s’approcha de sa table. Elle inclina la tête en sa direction, comme pour la saluer.

- Je vous remercie de votre présence d’esprit. Je pense que sans votre intervention je ne serai même plus là pour vous saluer.

Elle posa le poignard sur la table. La lame était grossière car non entretenue, mais le pommeau semblait d’un métal assez précieux. Ambre n’aurait pas pu en jurer, elle ne s’y connaissait pas assez, mais l’arme l’encombrait.

- Gardez-le, je n’en ai plus besoin, et lui non plus.

Elle termina sur un coup de tête vers la porte, pour désigner l’endroit où l’homme avait disparu.


_________________
____________________________

Fiche & mémoires
Revenir en haut Aller en bas
http://dearmad.forumgratuit.org
Séléna Céis

avatar

Date d'inscription : 02/08/2013
Messages : 12

MessageSujet: Re: Bond dans le passé [PV Ambre Bellamy]   Sam 14 Sep - 17:04

Séléna ne répondit pas au jeune homme, toujours sous l’effet de la surprise. Elle ne jeta même pas un regard au poignard qui lui était offert pour la remercier. Elle aurait cependant eu tout intérêt à y porter attention car l’objet était plutôt de bonne facture. Le manche était en argent et finement travaillé. Son père avait souvent travaillé sur ce genre d’objet pour y rajouter une ou deux pierres précieuses. Mécaniquement elle l’attrapa et le fourra dans son sac.

L’homme aux cheveux blancs la salua et quitta l’auberge. La jeune femme paya sa consommation et se hâta de lui emboiter le pas. Il y avait quelque chose qui l’intriguait chez ce personnage. Lors de l’affrontement, il avait porté sa main à son épée et Séléna avait pu voir une sorte d’insigne gravé sur le pommeau. Et cet insigne lui était bizarrement familier… Mais pour l’instant il lui était impossible de se rappeler pourquoi. Il fallait qu’elle en sache plus sur cet individu puisque sa mémoire ne voulait pas fonctionner.

Cela faisait maintenant cinq bonnes minutes qu’elle suivait l’homme tout en cherchant où elle avait bien pu voir ce dessin. Il était d’ailleurs difficile de dire exactement ce qu’il représentait, un oiseau peut-être… La lumière ce fit soudain dans l’esprit de la jeune fille !! Elle savait où elle avait vu cet insigne.

Quelques années auparavant, son père lui avait demandé de faire du tri dans les papiers divers de la boutique. Après de longues heures à trier, ranger et jeter elle était tombée sur un document très intéressant : un bon de commande du Comte de Mortelune. Rien d’extraordinaire me direz-vous. Mais Sélénia fut attirée par la mention « commande à livrer dans la plus grande discrétion » qui avait était ajouté à l’encre rouge en bas de la page. La jeune femme, fatiguée par son travail si peu passionnant s’était alors laissée aller à sa curiosité. Elle nota la date et le numéro de commande. Son père était très organisé et il stockait dans de grands classeurs les croquis de chacune de ses commandes avec une sorte de code de référence. Il fallut à peine cinq petites minutes à la Salamandre pour trouver le dessin du bijou demandé. Plusieurs bagues occupaient l’espace de la feuille. En réalité il s’agissait d’une seule et même bague mais dessinée sous plusieurs angles. Sélénia était restée un moment à observer le parchemin, l’anneau était épais mais très délicat, dans la partie intérieure était gravé « Pour ne jamais oublier… » et une pierre translucide devait reposer sur le dessus de l’anneau. Son père avait griffonné à côté de la pierre qu’elle devait être la plus limpide possible « on doit voir le métal à travers ». La jeune femme ne comprenait pas pourquoi ce détail était aussi important… Ce n’est qu’après y avoir regardé de plus prêt qu’elle vit que sous l’emplacement de la pierre devait être gravé une sorte d’insigne… un dessin abstrait, ressemblant un peu à un oiseau.

Avoir réussi à se remémorer cet épisode attisa encore plus la curiosité de la Salamandre. Déjà à l’époque elle s’était posé beaucoup de question sur cette bague mais ses recherches avaient toujours été infructueuses. Elle allait peut-être enfin en savoir plus !

Perdue dans ses pensées elle failli perdre de vue l’homme aux cheveux blancs. Heureusement son excentricité capillaire le rendait assez facilement repérable et elle l’aperçut quelques mètres plus loin. Il tourna à droite dans une petite ruelle. Séléna espérait que l’homme y habitait et qu’elle pourrait savoir de qui il s’agissait.

Lorsqu’elle bifurqua à son tour dans ladite ruelle, elle se retrouva nez à nez avec le jeune homme. Appuyé contre le mur d’une maison il semblait l’attendre. Pour cacher son embarras, la jeune femme prit la parole d'une voix qui se voulait assurée, même si en réalité elle n'en menait pas large...


«  J’ai cru que vous ne remarqueriez jamais que je vous suivais, j’ai bien failli me sentir obligée de vous interpeller. Je suis désolée de vous avoir pris en filature, d’habitude je ne fais pas ça mais je voulais vous poser une question. Je vais surement vous paraître directe mais pourriez-vous me dire d’où vous vient votre épée ? Quelle est la signification de l’insigne qui se trouve sur son pommeau ? »

Revenir en haut Aller en bas
Ambre Bellamy
Admin/Fondatrice
avatar

Date d'inscription : 10/07/2011
Messages : 999

MessageSujet: Re: Bond dans le passé [PV Ambre Bellamy]   Dim 13 Oct - 15:57


Il ne fut pas très difficile pour Ambre de remarquer qu’elle était suivie. Non seulement la jeune fille était d’une discrétion douteuse, mais la pirate avait une intuition plutôt bonne dans ce genre de domaine, ce qui limitait fortement les chances de sa pisteuse.

La véritable question, c’était ce qu’elle lui voulait. Elle ne la connaissait pas, elle en était certaine, et elle ne semblait pas appartenir à un quelconque groupe voulant lui nuire (elle avait cessé de les dénombrer car entre rancune personnelle et inimitié naturelle, elle s’y perdait). Et quoiqu’il en soit, elle n’était pas vraiment menaçante.
Sans accélérer le pas, Ambre se dirigea vers les ruelles plus calmes de la ville. Elle aurait pu choisir un autre chemin pour regagner l’Océan, mais au vu de la scène qui s’était déroulée dans l’auberge elle préférait éviter les endroits réputés dangereux. Au moins ici le dédale des rues était tel qu’elle pourrait aisément fuir en cas de besoin.
Arrivée à un tournant elle s’engouffra dans la ruelle de gauche avant de s’arrêter brusquement. Il n’y avait plus qu’à attendre que l’inconnue se montre. La pirate s’adossa contre le mur, un rictus sur les lèvres. Elle adorait jouer cette comédie décidément.

Ah, voilà qu’elle arrivait. Ambre la regarda d’un air amusé tandis qu’elle débitait son excuse le plus rapidement possible, mais la lueur rieuse de ses prunelles fit bientôt place à un éclat de curiosité. Un insigne ? Elle avait toujours pensé que la gravure n’était là que pour des raisons esthétiques. Elle résista à l’envie de sortir immédiatement son épée pour regarder, elle ne voulait pas avoir l’air trop étonnée.

- L’insigne ? L’auriez-vous déjà vu quelque part ?

Elle avait parlé le plus calmement possible mais sa voix lui avait semblé légèrement plis aigüe que d’habitude, peut-être en raison de son impatience. Néanmoins cette élévation serait sûrement imperceptible pour quelqu’un ne la connaissant pas.

Puis, en contrôlant lentement son geste, elle tira l’épée hors de son fourreau pour y examiner le dessin. Elle l’avait déjà regardé autrefois, mais elle n’y prêtait plus attention depuis. Maintenant qu’elle y songeait, le pommeau devait être en métal assez précieux, c’était là un beau cadeau qu’on lui avait fait… Elle se mordit soudain l’intérieur de la bouche pour réprimer une exclamation. Il y avait fort à parier que le symbole était lié aux Mortelune ! Ce n’était pas leur blason en tous cas. Elle n’avait jamais été particulièrement douée en héraldique mais elle connaissait tout de même l’emblème de son propre père !

Elle jeta un regard rapide vers la jeune fille. Et si elle venait de là-bas ? Elle mourrait d’envie de la questionner. Des interrogations qu’elle n’avait jamais affleuraient désormais son esprit. Elle revoyait presque nettement la cour du château et les visages qui s’étaient perdus dans le passé. Ses yeux durent se troubler pour prendre une teinte rêveuse.

- J’ignore ce qu’il signifie.

Elle craignait trop de mettre la jeune fille sur la piste des Mortelune, sans compter qu’il aurait été étrange qu’elle soit au courant. Elle préférait encore qu’elle pense qu’elle avait volé l’épée quelque part.

La lumière devenait orangée sur la ville et Ambre avait prévu d’être de retour à la crique au crépuscule. Sans demander son avis à la fille, elle se remit donc à marcher, libre à celle-ci de la suivre si elle voulait.


HRP : Pardon pardon pour le temps de réponse, je le ferai plus !

_________________
____________________________

Fiche & mémoires
Revenir en haut Aller en bas
http://dearmad.forumgratuit.org
Séléna Céis

avatar

Date d'inscription : 02/08/2013
Messages : 12

MessageSujet: Re: Bond dans le passé [PV Ambre Bellamy]   Mar 15 Oct - 19:03

« L’insigne l’auriez- vous déjà vu quelque part ? »

Séléna ne répondit pas immédiatement, elle hésitait à expliquer dans quelles circonstances elle avait vu cet insigne. Cet homme était étrange ce qui la rendait méfiante. D’habitude elle n’aurait pas suivi ainsi un inconnu, surtout dans une ville comme Caislean, mais cette fois-ci sa curiosité avait été plus forte. Elle ne regrettait pas cette filature mais elle se demandait si cela la mènerait quelque part. L’homme n’avait pas l’air dans savoir plus qu’elle comme le montrait cette question. A moins qu’il ne se méfie de la jeune femme, ce qui était compréhensible. Alors que le cerveau de la salamandre tournait à toute vitesse, en face d’elle l’inconnu paraissait perdu dans ses pensées. Finalement, c’est lui qui rompit le silence avant que Séléna ne réponde à sa première question. Comme l’avait pressenti la jeune femme, il ne savait rien sur cet insigne.

*C’est bien ma veine, il ne sait rien… avec toute la vermine qui traine dans le coin, il pourrait très bien l’avoir volée cette épée !*

L’homme tourna soudain les talons et reprit sa marche. Séléna hésita. Devait-elle le suivre ? Il n’avait pas l’air de pouvoir l’aider. Cependant, il lui avait semblé percevoir de la curiosité chez cet homme. Ce regard réveur, presque nostalgique qu’il avait eu quelques minutes plutôt ne cessait de l’intriguer.

Séléna rattrapa rapidement son étrange inconnu, elle n’allait pas le lâcher comme ça :


« Je suis vraiment désolée de vous importunez de la sorte mais je suis sure que vous en savez plus que vous ne le laissez paraitre. J’ai toujours voulu en savoir plus sur ce dessin. La première fois que j’ai vu cet insigne il était gravé sur une bague. Une bague commandée par le comte de Mortelune. Un bon client de la joaillerie de mes parents. Auriez-vous un lien avec cette famille ? »

Elle faisait face au jeune homme, marchant à reculons pour maintenir le contact visuel. Elle guettait la moindre étincelle dans le regard qui aurait pu la mettre sur une piste. Au nom de Mortelune, elle crut entrevoir une manifestation de surprise, mais celle si était trop fugace pour qu’elle en soit sure. Elle devait continuer sur cette piste.

Alors qu’elle allait à nouveau questionner l’homme aux cheveux d’argent, une voix venant de derrière la devança.


« Bellamy ! Comme tu tombes bien !! On a un compte à régler il me semble !! »

Séléna fit volte-face et vit un homme blond, environ la quarantaine, à moitié éméché, se diriger vers eux, un couteau à la main. Quelle poisse ! Ne pourrait-elle donc pas continuer son enquête en paix ? Cette situation devenait exaspérante, elle devait repartir au plus vite chez ses parents et cet énergumène risquait de lui faire perdre son temps, déjà qu’il était difficile de faire parler ce Bellamy. Et maintenant qu'elle avait enfin repérer une "faille" cet abruti allait venir tout gâcher !
Avant que son compagnon, ne réplique elle lança :


« Écoutez…J’ai un petit compte à régler moi aussi avec ce Bellamy, si vous pouviez attendre votre tour cela serez bien aimable ! J’étais là avant vous ! Et puis honnêtement vous n’avez pas l’air très en forme pour un combat… Peut-être devriez-vous cuver votre vin et revenir plus tard ? »

L’homme la dévisagea, apparemment surpris qu’une femme lui parle ainsi. Il cracha par terre avant de ricaner.

« Tu devrais tenir ta putain en laisse Bellamy ! Mais je reconnais qu’elle a du mordant !! Bon j’ai pas de temps à perdre moi !! »
Sur ces paroles il s’avança d’un pas menaçant vers Séléna et Bellamy.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Ambre Bellamy
Admin/Fondatrice
avatar

Date d'inscription : 10/07/2011
Messages : 999

MessageSujet: Re: Bond dans le passé [PV Ambre Bellamy]   Sam 19 Oct - 16:37


Ambre avançait à grandes enjambés, mais l’inconnue ne montrait aucune difficulté à la suivre, puisqu’elle la devançait même afin de la regarder en la questionnant. La pirate ne l’ignorait pas, mais l’écoutait parler distraitement. Qu’est-ce que cela pouvait bien lui faire après tout ? Qu’avait-elle besoin de déterrer son passé pour une simple curiosité ? Elle ne prêtait pas réellement garde à son discours jusqu’à ce que le nom Mortelune en émerge. Ainsi donc, elle savait qu’il y avait un rapport. Et c’était elle qui l’accusait d’en savoir plus qu’elle n’en laissait paraître ? Que diable voulait cette femme ?

Elle se demandait ce qu’elle pouvait répondre quand une voix l’interpela. L’homme semblait ivre, mais il parvenait néanmoins très bien à articuler ses phrases. Ambre constata presque avec amusement que son interrogatrice essayait de l’arrêter, pas une dégonflée celle-là ! Malheureusement il ne fit que la gratifier d’un aimable qualificatif féminin avant de la dépasser pour se diriger vers elle.
Il tenait un poignard, mais alors il levait la main, Ambre ouvrit ses deux bras, comme pour lui laisser le loisir de frapper. En quelques secondes, la main de l’homme passa dans le dos de la pirate à laquelle il donna une accolade bourrue avant d’éclater de rire.

- Tu sais que tu me dois toujours un verre p’ti salaud !

- Toujours fidèle à toi-même Rohann… J’crois que t’as failli filer la frousse à la demoiselle.

- Rho, parce qu’une fille te fréquente est vraiment capable d’avoir peur d’un type comme moi ? Jim, dis pas d’bêtises !


Nouveau rire.
Ambre se tourna vers la jeune femme.

- Excusez le, il ne connait pas trop la notion de délicatesse.

Elle fronça le nez.

- Ni d’hygiène apparemment.

Son dernier commentaire lui valut une grande claque dans le dos. Rohann prit un air plus sérieux.

- Cela dit j’maintiens Bellamy, on a un compte à régler.

Il faisait sans doute référence à la dernière fois qu’il l’avait croisé. Rohann était un bon ami depuis plusieurs années, et il ne bougeait plus vraiment de Caislean depuis qu’un boulet de canon lui avait broyé la rotule. Il avait donc une jambe assez raide, ce qui l’empêchait d’être un matelot efficace. Elle le voyait donc régulièrement lorsqu’elle s’arrêtait sur l’Archipel.
La dernière fois qu’elle l’avait vu, elle l’avait abandonné dans un bar en disant « je reviens », et elle n’était, évidemment, jamais revenue. La scène remontait à bien plus de six mois désormais, et c’était la première fois qu’elle le recroisait depuis, pas étonnant qu’il réagisse de la sorte, surtout qu’il n’était sûrement pas sobre.

- J’ai pas trop le temps de discuter Rohann, j’ai dit à Graham que je serai de retour pour le coucher du soleil. On repart dans quelques jours. On se croisera peut-être en-dessous.

Elle faisait évidemment référence à la ville intérieure, la ville dans les falaises. Elle ne comptait pas révéler dans quelle crypte se trouvait l’Océan, c’était contraire à toute règle de la piraterie.

- Pff, t’es qu’un renard Bellamy, je pourrais te tuer.

- Oh, tu me tueras une autre fois.

A ces mots elle se remit à marcher. La jeune femme était toujours à côté. Croiser Rohann l’avait étrangement apaisée.

- Le Comte, vous le connaissez ? Va-t-il bien ?

Après tout peu importe. Elle y pensait trop peu souvent pour ne pas en parler quand c’était le cas.




_________________
____________________________

Fiche & mémoires
Revenir en haut Aller en bas
http://dearmad.forumgratuit.org
Séléna Céis

avatar

Date d'inscription : 02/08/2013
Messages : 12

MessageSujet: Re: Bond dans le passé [PV Ambre Bellamy]   Dim 27 Oct - 16:31

Finalement celui qu’elle avait pris pour un possible ennemi de Bellamy s’avérait être un ami. Le dénommé Rohann ne risquait donc pas de l’empêcher d’en savoir plus sur le fameux symbole. C’était une bonne chose ! Elle sentait qu’elle était prêt du but et elle ne voulait pas laisser filer l’homme aux cheveux argentés.
Finalement après un rapide échange, Bellamy laissa son ami et se remit à marcher. Cette fois-ci Séléna lui emboita le pas sans hésiter. Bien lui en prit car très rapidement l’homme lui demanda des nouvelles du Comte. Ils se connaissaient donc… A moins que ça ne soit une diversion, pour éloigner la discussion de son sujet principal : la signification de l’emblème. La Salamandre avait pourtant l’impression que l’homme désirait vraiment une réponse et que ce n’était pas juste une ruse. Elle allait bien voir...


« Je connais effectivement le Comte. C’est un client de ma famille, il nous a déjà commandé plusieurs bijoux. La dernière fois que je lui ai parlé il avait l’air d’aller bien, mais c’était il y a quelques années. Depuis l’apparition de l’île nous n’avons pas eu de nouvelles commandes du Comte. Son fils par contre nous a demandé un pendentif en pierre de lune, une babiole… C’était il y a quelques mois. Je suis allée moi-même le livrer mais je n’ai vu que Monsieur Callahan et son épouse. »

Bellamy semblait à nouveau rêveur, et Séléna commençait à trouver cette attitude étrange. Cet homme la mettait légèrement mal à l’aise. Pourtant elle en avait vu de toute sorte. Parmi ses clients elle avait rencontré de tout : des riches hautains et désagréables, des femmes capricieuses, des bourgeois grossiers, des hommes avares etc. Mais ce Bellamy était étrange. Il semblait vouloir en savoir plus sur l’insigne de son épée mais en même temps il n’était pas prêt à partager ce qu’il savait avec elle. Aurait-il volé l’épée au Comte ? C’était possible, mais dans ce cas il aurait tout fait pour faire dévier la conversation sur autre chose. Connaissait-il le Comte ? C’était également possible, mais dans ce cas pourquoi faire autant de cachotteries…

« Ecoutez, si vous ne m’aidez pas plus que ça jamais nous ne pourrons en savoir plus sur cet insigne qui semble directement lié au Comte de Mortelune. Je suis persuadée que vous le connaissez et que vous aimeriez vous aussi en savoir plus sur cette gravure ! Mais si ça ne vous intéresse pas autant me le dire tout de suite ! Maintenant que j’ai une nouvelle piste, je peux peut-être trouver !! Je suis sure que l’on peut établir un lien entre vous et les Mortelunes, qu’en pensez-vous… Bellamy ? »

Pendant qu’ils marchaient et qu’elle répondait au jeune homme, Séléna n’avait pas remarqué que maintenant, ils avaient rejoint la ville basse. Le coin le plus charmant de Caislean… Lorsqu’elle s’en aperçut, la jeune femme espéra que Bellamy ne l’abandonnerait pas ici. Il valait mieux pour elle qu’elle ne se retrouve pas seule dans un endroit pareil. Il ne restait plus qu’à prier pour qu’elle est réussi à attiser suffisamment la curiosité de son interlocuteur…

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Ambre Bellamy
Admin/Fondatrice
avatar

Date d'inscription : 10/07/2011
Messages : 999

MessageSujet: Re: Bond dans le passé [PV Ambre Bellamy]   Dim 10 Nov - 15:48


Les ruelles se faisaient de plus en plus étroites et bientôt Ambre entra dans la falaise même, à travers ce qui ressemblait à la porte d’un bâtiment. Il lui fallut quelques instants pour s’habituer à la faible luminosité car sur cette partie du trajet, les seules lumières étaient les feux mourants du soleil couchant qui projetaient des ombres étranges sur les parois du tunnel. La marche fut de courte durée et bientôt les lanternes des tavernes qui commençaient tout juste à s’éveiller apparurent. Elles arrivaient dans la ville basse.

La jeune femme ne semblait pas l’avoir spécialement remarqué puisque durant ces dernières minutes, elle n’avait pas cessé un instant de parler, tantôt pour répondre à une question, tantôt pour en poser une nouvelle. Ambre avait écouté en tâchant de prendre le plus de distance possible. Elle savait qu’elle avait un visage plutôt expressif et elle n’avait nulle envie de justifier le passage d’une ombre dans ses yeux. Pourtant, cela ne découragea pas son interlocutrice qui se lança dans une tirade passionnée sur la recherche de la signification de ce mystérieux symbole. A vrai dire, il était probable qu’il soit celui d’une ancienne famille vassale ou le symbole perdu d’une devise Mortelune. Mais l’idée que le comte ait demandé à ce que l’insigne soit gravé sur une bague l’intriguait. Il restait une possibilité, car elle connaissait au moins une personne qui avait un lien avec elle et son père, mais elle n’avait jamais songé que l’épée avait été faite spécialement pour elle, elle pensait simplement que le père de Willow l’avait prise dans son propre matériel…

La ville s’animait petit à petit mais elles étaient toujours dans la partie plutôt calme des rues. Ambre se tourna vers la jeune femme, qui venait de retrouver le silence.

- On ne vous a jamais dit que vous parliez trop ?

En tous cas, il fallait lui reconnaître une chose : elle avait du cran. Si la pirate ne l’avait pas vu rabrouer Rohann elle aurait pu prendre cela pour de l’inconscience mais visiblement elle savait très bien ce qu’elle faisait.

- Tout d’abord, oui je connais le Comte, sinon je ne vous aurai pas demandé de ses nouvelles, ensuite, non je ne suis pas sûr de vouloir en apprendre plus sur cet insigne qui n’a probablement aucun sens particulier.
Mais j’ai à mon tour une proposition à vous faire : ne parlez jamais de cette conversation et je vous aide à sortir d’ici indemne.



Non seulement ce n’était absolument pas une bonne chose qu’on apprenne que le Comte de Mortelune avait une enfant naturelle, mais surtout Ambre n’avait aucune envie de resurgir du passé sans crier gare, d’autant qu’en y repensant, le souvenir de sa vie à cette époque lui répugnait. Il était hors de question qu’elle retrouve gentiment ses chaînes. La fille du Comte était belle et bien morte et seule restait Bellamy, Prince des Pirates de son état, et cela était pour le mieux, même dans le pire des mondes.
Elle ne put néanmoins s’empêcher d’ajouter, à voix plus basse et plus calme.

- Je n’ai pas volé cette épée, mais je ne pense pas pouvoir vous aider. Ce symbole est sûrement celui de la liberté ou quelque chose du genre.

Elle n’avait rien trouvé de mieux à ajouter pour dissiper d’éventuels soupçons. Qu’est-ce que cela pouvait bien faire si ce symbole était celui de Mélinda Bellamy après tout ?





_________________
____________________________

Fiche & mémoires
Revenir en haut Aller en bas
http://dearmad.forumgratuit.org
Séléna Céis

avatar

Date d'inscription : 02/08/2013
Messages : 12

MessageSujet: Re: Bond dans le passé [PV Ambre Bellamy]   Sam 7 Déc - 15:20

Séléna fut comme soulagée en entendant la proposition de Bellamy. Il est vrai qu’elle s’était montrée légèrement insistante, non soyons honnête, elle s’était montrée très très insistante, elle ne s’attendait donc pas à ce que l’homme se montre aussi…serviable. Evidemment il s’agissait plus d’un marché que d’un simple service. Mais la salamandre n’était pas en position de refuser. Elle ne comptait pas ébruiter cette affaire de symbole mystère. D’autant plus que son étrange compagnon concéda à lui donner une petite information : l’insigne était certainement le symbole de la liberté.

Tout ça pour ça ne put s’empêcher de penser la jeune femme, elle aurait préféré savoir à qui appartenait ce blason mais peu importe, pour l’instant sortir indemne de cet endroit était le plus important.


« Je vous promets de ne parler à personne de ce symbole et de la conversation que nous avons eu à son sujet. Je continuerai surement à chercher à en savoir plus mais je garderai pour moi ce que je trouverai. Je vous remercie d’avoir supporté toutes mes questions, je peux être… insupportable quand je m’y mets, dit-elle un sourire aux lèvres»

Sur ces mots les deux jeunes gens se remirent à marcher, il commençait à être vraiment tard et Séléna était plus que ravie de ne pas avoir à rejoindre seule la ville haute. Toutes ses lumières blafardes des torches à l’entrée de certaines tavernes rendaient l’ambiance si glauque. Des rires gras et des gloussements s’échappaient de ces lieux de débauche. On entendait aussi parfois un cri qui s’élevait dans la nuit. Peu rassurée, la jeune Salamandre se tenait le proche possible de Bellamy. Elle n’était pas de nature peureuse mais elle avait bien conscience que cet endroit était dangereux, surtout pour une personne comme elle. L’homme aux cheveux blancs ne semblait pas vraiment inquiet, il avait même l’air d’être dans son élément. Qui était donc ce fameux Bellamy ? Séléna ne savait pas grand-chose de cet étrange personnage mais elle avait comme l’impression qu’il valait faire partie de ses amis.

Le nombre de poivrots, et d’individus plus que louche diminuait peu à peu, les deux jeunes gens étaient maintenant de plus en plus proche de la ville haute. Séléna commençait à se sentir plus sereine au fur et à mesure qu’elle se rapprochait de la population civilisée de Caislean.
Alors que Bellamy et la Salamandre s’engageait dans une petite rue peu éclairée, le jeune homme se retourna brusquement, intriguée Séléna suivit son mouvement. A quelques mètres d’eux un homme, plutôt grand se tenait immobile. La jeune femme n’arrivait pas à distinguer ses traits à cause de la pénombre, cependant cette silhouette lui était très familière. Alors qu’elle s’apprêtait à demander son identité à l’inconnu, ce dernier prit la parole :


« Eh bien Mlle Céis, que faites-vous en si bonne compagnie dans un lieu aussi malfamé que la ville basse de Caislean ? »

Séléna étouffa un cri de suprise. C’était Al !!

« Al !!?? Mais, mais que fais-tu ici ? Tu n’as pas donné de nouvelles depuis la dernière fois !!! »

Alban avait maintenant rejoint la jeune Salamandre et Bellamy. Il détaillait avec curiosité l’homme qui accompagnait son amie, une pointe de méfiance se lisait dans son regard. Il attrapa le bras de la jeune fille pour l’attirer vers lui.

« Oh j’allais oublier de te présenter Monsieur Bellamy qui m’a gentiment raccompagnée alors que je m’étais perdue dans la ville basse. »

Séléna fit bien attention de ne pas mentionner le fait qu’elle avait harcelé le jeune homme au sujet de cet obscur insigne. Cette semi-vérité devrait suffire à expliquer ce qu’elle faisait dehors à cette heure-ci avec un inconnu. A sa grande surprise ses paroles semblèrent plutôt énerver son ami.

« Arrête de raconter n’importe quoi je vous suis depuis un petit moment et vous n’étiez pas dans la ville basse quand je vous ai aperçus ! Mais ce charmant Monsieur pourra peut-être m’en dire plus ? »

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Bond dans le passé [PV Ambre Bellamy]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Bond dans le passé [PV Ambre Bellamy]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Quête]Un bond dans le passé
» Quelques interventions de Nickie dans un passé ...recent.
» La nouveauté trouve ses racines dans le passé. [pv Alice]
» Hermione , toujours ici ! ça vous étonne ? [Ginny]
» Finale de la Saison I - Bond dans le temps [terminée]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Tuatha de Dearmad :: Le Pays d'Or :: Archipel des Sept Gouttes d'Or :: Caisleán, l'île principale-
Sauter vers: