AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 [Quête]Où les chemins nous mènent

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Murmure
Modératrice RP
avatar

Date d'inscription : 04/04/2013
Messages : 198

MessageSujet: [Quête]Où les chemins nous mènent    Mar 10 Sep - 18:57

OÙ LES CHEMINS NOUS MÈNENT





Sur les sentiers chemine le mystère...

Si les druides, les esprits et les mystères de la forêt ne vous font pas peur...

Venez...

Seuls les inscrits seront du voyage.

Ordre des joueurs :
MJ
Maryline Danny


Consignes : au fil des interventions, des informations seront transmises, il faudra en tenir compte. Sinon, le joueur est très libre de ses actions. Attention cependant, si vous désirez faire intervenir des pnj ou l'environnement, soumettez par mp.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Murmure
Modératrice RP
avatar

Date d'inscription : 04/04/2013
Messages : 198

MessageSujet: Re: [Quête]Où les chemins nous mènent    Mar 10 Sep - 18:58

La ville ravagée.

Un rêve ravagé.

Démesurer. Une leçon.

C’était un souvenir figé, une histoire qui se compte seule. Tous ceux qui sont venus pour bâtir, pour changer, pour conquérir à leur idée cette terre étaient repartis. Ou mort. Non pas que c’était une ville vilaine, non, elle était jolie, fleurissante et un peu trop audacieuse. Aujourd’hui voilà ce qu’il restait, des cadavres de pierres mal entretenu. Parfois, à l’intérieur, on pouvait retrouver des meubles, une table mise, un repas sur le feu pour une éternité. Des maisons pillées, aussi, l’humain est son pire prédateur.

La bibliothèque est l’épicentre d’une réminiscence de vie. Certains érudit vienne lire ici, apprendre. Une auberge est née de cet intérêt. Il y a quelques humains qui vivent encore ici. Si on veut éviter de payer l’auberge, il reste tous les bâtiments abandonné. Le choix est là au milieu de cette ville. A tout habitant adapté à la vie en Yla, cette ville est un symbole émouvant. Ces arbres sur ces maisons, cette végétation qui a tout recouvert. La terre cicatrise toujours.

Et ce soir-là, au campement d’une jeune femme nommée Maryline quelqu’un approcha. Les visites sont à la fois rares et classiques. Les humains aimant bien se regrouper lorsqu’ils se font rares. Celle-ci marche sans torche et porte un sac très lourd. Elle est habillée d’une drôle de façon. Des peaux d’animaux cousues entre elles, l’ensemble est rustique. Elle a des cheveux roux coiffés en deux tresses ramenée sur l’arrière de son crâne. Elle déposa son paquetage avec précaution.


- Bonjour… mon nom est Jusë. Puis-je partager votre feu ?


A la lumière des flemmes, le visage est mieux discernable. Il s’agit d’une femme, ni jeune, ni vieille. Ses yeux sont déjà soulignés de quelques ridelettes qui rendent son sourire sympathique. Ses bottes sont usées et crottée. Elle est habillée de la manière qu’on ces gens qui habitent en forêt. L’hypothèse semble probable, mais que fait-elle en ville en ce cas ? Elle a l’air aimable et sans danger. Aucune arme à part un arc dans ses bagages ne semble visible. Sa manière de s’assoir montre qu’elle est tout à fait fourbue de sa marche. La petite grimace est assez éloquente quand son séant touche le sol.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Maryline Danny

avatar

Date d'inscription : 07/07/2012
Messages : 141

MessageSujet: Re: [Quête]Où les chemins nous mènent    Sam 28 Sep - 15:30

Maryline était arrivée à la ville ravagée en début de matinée. Elle voulait visiter les alentours, et avait entendue des gens discuter d’ouvrages dans une vieille bibliothèque. Elle pensait à aller jeter un coup d’œil d’ici quelques jours là-bas, histoire de voir si elle trouverait des renseignements sur ses pouvoirs, et sur les Sorcières. Car il faut vous avouer qu’elle ne savait pas grand-chose sur sa propre espèce. Elle ne savait même pas si elle en avait déjà croisé d’autres. Une femme, qui n’était pas aussi jeune que Maryline, mais qui ne devait pas être très âgée non plus, se dirigeai vers Maryline. La brunette dessinait et ne pensait pas à regarder autour d’elle, elle ne s’en était pas rendu compte. Quand la rousse arriva au niveau du feu de la Sorcière, elle demanda d’une voix douce :

« Bonjour… mon nom est Jusë. Puis-je partager votre feu ? »

Les paroles de la femme sortirent Maryline de ses rêveries. Elle ne l’avait pas vue, ni entendue arriver. Il faut dire qu’elle n’y avait pas fait attention. Elle avait allumé un feu tout-à-l’heure, histoire de cuire les lapins qu’elle avait réussie à attraper, pour elle et Shay. Et pour s’endormir sans avoir trop froid, plus tard dans la nuit. Le renard s’en était allé, repu, après avoir mangé un lapin tout entier, tout seul ; comme un grand. Il s’était mis en tête de découvrir les alentours. Maryline, elle, préféra restée ici, et elle s’était mise à dessiner les flammes du feu sur son carnet à croquis. Elle n’avait pas fait attention à la rouquine. La jeune femme releva la tête et souri à la dénommée Jusë qui s’asseyait au sol. Elle avait l’air sympathique.

« Bonsoir Jusë ! Je m’appelle Maryline. Et bien sûr que vous pouvez, un peu de compagnie fait toujours plaisir. De toutes manières, je ne vois pas pourquoi je refuserai.  »

La jeune sorcière posa son carnet à croquis sur les quelques draps qu’elle avait posés au sol, histoire de ne pas trop avoir froid, et fouilla dans son sac, qu’elle avait balancé à côté d’elle en commençant à s’installer. Elle était à la recherche des bouts de lapins qu’elle avait cuits et qu’elle pensait garder pour le lendemain. Elle les avait enroulés dans un autre tissu, propre et blanchâtre, puis les avait cacher dans son sac. Shay était trop gourmand il aurait profité de son sommeil pour les manger, si elle les avait laissés simplement emballés et posé par terre. Elle sorti donc le petit baluchon de viande et le posa près de Jusë en l’ouvrant.

« Tenez. C’est du lapin, je l’ai cuit tout à l’heure. Je ne sais pas combien de temps vous avez marché, mais vous avez sans doute faim. Du moins si vous n’avez pas encore dîné. »

Maryline s’étira et s’assit en tailleur, histoire de ne pas paraître trop malpolie auprès de la rouquine. Elle ne voulait pas faire mauvaise impression auprès des gens qu’elle ne connaissait pas.

_________________
« Tirons notre courage de notre désespoir même. »
Sénèque.



Mémoires de Maryline.
Revenir en haut Aller en bas
Murmure
Modératrice RP
avatar

Date d'inscription : 04/04/2013
Messages : 198

MessageSujet: Re: [Quête]Où les chemins nous mènent    Mar 1 Oct - 17:59

Il y aurait eu beaucoup à répondre aux propos naïf. La femme se contenta de lui offrir un bref sourire. Elle observa les morceaux de viande. Sans parler plus, elle en saisit quelque morceau qu’elle mangea. Ce n’était pas beaucoup, elle en prit quelques autres qu’elle disposa au sol au pied d’un arbre. Elle observa un petit instant de silence. Elle se releva ensuite lentement et revint auprès du feu.

- Ce qui vient de la forêt doit être rendu aux esprits conformément aux rites.

Visiblement, elle s’était sentie obligée de justifier son geste à la jeune fille. Elle ne resta pas bien longtemps silencieuse. Elle continua de cette même voix douce.


- Je cherche le sanctuaire de Leighis. Si vous pouviez m’en indiquer la direction demain je vous serai redevable. Sinon, je me débrouillerai. Merci pour la viande.


La femme se coucha sans autre forme de politesse. Elle amena son gros sac contre elle sans l’ouvrir. La discussion semblait visiblement close puisque ses yeux s’étaient fermés. Elle marmonna un instant des mots et sons étranges et incompréhensible. Cela pouvait s’apparenté à une chanson.

Sa manière de s’habiller, ses pieds nus et sales, tout indiquait que cette femme faisait partie de ceux qui vivent avec la forêt. Il était rare de rencontrer ce genre de personne hors de ses méandres et des ombrages de ses branches.


    La nuit passe si tu n’as rien à faire où ajouter. La femme se réveillera avec l’aurore et attendra que Mary se réveille assise près de son sac. Pour l’instant, rien ne te permet de dire ce qu’elle peut bien faire ici. Si ce n’est qu’elle a évoqué le sanctuaire et semble tenir aux esprits.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [Quête]Où les chemins nous mènent    

Revenir en haut Aller en bas
 
[Quête]Où les chemins nous mènent
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» coley + tous les chemins n'ont mené qu’à des doutes, pas à rome.
» Tous les chemins mènent en enfer
» ce que nous faisons : les sauts en image
» Et si nous fermions la frontière avec la RD ?
» Il nous a quittés.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Tuatha de Dearmad :: Les Terres d'Yla :: La ville ravagée :: Le sanctuaire de Leighis-
Sauter vers: