AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 EVENT : Vente aux enchères

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
La Fortune

avatar

Date d'inscription : 25/10/2011
Messages : 5

MessageSujet: EVENT : Vente aux enchères   Dim 19 Jan - 18:03




Sujet : Ravis de leur domination sur l'Île et sur l'Océan, les Barahy organise cette vente aux enchères, aussi bien pour des raisons économiques que politiques. Les objets proposés viennent tous de l'Île et parfois de ses anciens temples. Toute personne avec de l'or dans sa bourse est donc la bienvenue, il y en a pour tous les goûts, des scientifiques aux historiens mages en passant par de simples riches collectionneurs.

On doit officiellement y vendre les "trésors" de l'Île, mais il y en a certains dont on taira l'origine (sans doute les cales de navires pirates ou Marath). Des pierres précieuses, des coraux, il y a même certaine coquillages rares et autres objets à intérêt scientifique, comme un squelette d'immense serpent de mer. Le clou de la vente est un calice d'argent ciselé et incrusté de pierres précieuses, que l'on a retrouvé dans les vestiges d'un temple au Nord de l'Île.

Bien entendu, l'organisation de cette vente a été répétée à tous les coins de rues, et on y attend beaucoup de monde. Tout un bâtiment a été réquisitionné pour l'occasion. Dans la grande salle se trouvent des sièges, il est même prévu un buffet car la vente durera toute la journée. La salle des ventes se trouve juste derrière. Toutes les deux heures, les objets mis en vente sont annoncés et les acheteurs intéressés peuvent se rendre dans la salle. Sur le côté, une petite porte mène aux salons privés, réservés aux invités de marque et aux plus riches, qui ne se mêlent pas volontiers au petit peuple. Malgré tout, il y a du monde, et beaucoup de circulation, pour quelqu'un de discret, c'est un jeu d'enfant que de se déplacer. Surveillez donc vos affaires, les habitants de l'Archipel n'ont pas bonne réputation...


Participation : Vous êtes tous libres de participer (pour ceux dont l'aspect inspire le moins confiance, il vous faudra peut-être un petit stratagème pour entrer, ou simplement un peu de tenue).
Il suffit de poster à la suite de ce message, il n'y a pas d'ordre défini. La Fortune interviendra de temps à autre pour annoncer les ventes et les objets prochainement présentés. Vous pouvez toujours essayer de vous porter acquéreur de ces objets, plus ou moins légalement, c'est à vos risques et périls.
Si l'intervention d'un PNJ devient nécessaire pour faire avancer l'intrigue, un poste sera fait avec la Fortune.

Cet event est à caractère libre, mais a malgré tout pour vocation d'avancer et de se terminer, je vous demanderai donc d'essayer de poster dans les deux semaines après chaque poste de la Fortune.

Situation initiale : Il est neuf heures du matin, et la salle d'accueil est presque pleine. La première vente est annoncée pour dix heures, les objets proposés sont des plus insignifiants : coquillages exotiques, pierres semi-précieuses, quelques bijoux de métaux précieux. C'est la bonne heure pour la classe populaire et les petits bourgeois. Les choses sérieuses commenceront l'après-midi...
Revenir en haut Aller en bas
Nathanaël Doe

avatar

Date d'inscription : 25/09/2011
Messages : 248

MessageSujet: Re: EVENT : Vente aux enchères   Dim 9 Fév - 16:22

Nathanaël marchait dans les ruelles. Il commençait à bien se repérer dans cette ville inconnue il y a peu. Caisleán. Île principale de l’Archipel des Sept Gouttes d’Or. Domaine des Barahy. Les Barahy… Pour ce que le ténébreux en savait, la famille s’était enrichie grâce au commerce et à la conquête de l’Île. Apparemment ils souhaitaient le mettre en avant. Alors qu’il débarquait pour la seconde fois seulement à Caisleán il avait entendu la nouvelle sur la vente aux enchères organisée par les Barahy pour le lendemain. L’événement durerait toute la journée et visait tous les publics. Une myriade d’objets dont certains très exotiques serait présentée. En plus pour attirer le plus de monde possible ainsi que gagner le plus d’argent possible les marchands avaient décidé qu’une vente aurait lieu toutes les deux heures. Des salons privés avaient même été prévus pour les plus riches et les nobles. C’était presque trop d’éléments pour Nathanaël. Sa curiosité était piquée de toutes parts. Il lui fallut moins d’une demi-seconde pour décider de rester dans la ville. Il se mit immédiatement en quête d’une chambre dans une auberge libre. Il était strictement hors de question qu’il rate un événement aussi excitant pour un simple problème de literie. S’il le fallait il dormirait dehors mais la perspective d’avoir un toit sur la tête était tout de même bien plus alléchante. Il alla dans plusieurs auberges toutes pleines. La vente attirait du monde. Descendant en gamme, il cibla des établissements aux petites chambres, qui ne laissaient pas le choix du repas mais restait corrects. Après quelques visites infructueuses il réussit à trouver une chambre au premier étage d’une petite auberge. Le fort vis-à-vis se limitait heureusement à un bâtiment sans fenêtres. Il pourrait préserver un minimum d’intimité. Il négocia le prix avec l’aubergiste qui lui concéda une petite ristourne. Il alla ensuite dans la pièce qui lui avait été attribuée fermant avec soin la porte derrière lui. Il enleva ses bottes et s’allongea sur son lit. Un sourire se forma sur ses lèvres alors qu’il pensait au lendemain. La journée promettait d’être intéressante et étonnante. Cette ville semblait être un réservoir de surprises. La première fois il avait retrouvé par hasard son ami d’enfance Greynn Dheangst, tous deux s’étaient alors dirigés vers l’Île mais en chemin le navire les convoyant avait changé de direction pour aller voir une épave et de là l’aventure avait suivi. Et il était de retour à Caisleán. Dans une auberge. C’était dans une auberge qu’il avait rencontré Lazulie Ybault, la première femme qu’il avait demandé en mariage et sa première amie en dehors de la Vallée Blanche. Il ne l’avait pas vue depuis longtemps. Qu’était-elle devenue ? Allait-elle bien ? Avait-elle toujours une couleur de cheveux si originale ? Maîtrisait-elle ses pouvoirs ? Des questions qui resteraient sans réponse pour l’instant. Se redressant d’un coup il alla prendre sa bourse et vida son contenu sur son lit. Il compta et recompta l’argent qu’il possédait, calculant la marge de manœuvre qu’il avait pour la vente. Peut-être pourrait-il s’acheter un petit quelque chose mais rien de bien onéreux. Il se coucha tôt, pressé de voir le jour se lever.

Le jour-dit Nathanaël se réveilla à l’aube. La première vente commençait à neuf heures. Il avait prévu d’être dans la salle pour huit heures et demie. Il prit le temps de se préparer, s’offrant même le luxe de se laver les cheveux. Ayant eu du mal à les démêler il se contenta de se les attacher en catogan avec un lien de cuir.  Il prit son petit-déjeuner et quitta l’auberge en direction de la salle des ventes. Le bâtiment était d’apparence luxueuse. Rien d’étonnant venant des Barahy. Ils voulaient affirmer leur puissance par la richesse et prendre la place de plus grande puissance laissée vacante par l’Empire. À la vue du monde se pressant dans le bâtiment, le ténébreux se dépêcha d’entrer, remettant l’analyse architecturale de la façade pour plus tard. Tout de suite après la porte d’entrée, il pénétra dans une grande salle avec un buffet. Il y avait déjà foule. En face de lui se trouvait une autre porte grande ouverte menant à la salle des ventes. Tournant la tête il vit deux portes sur les côtés débouchant sur des salons privés pour les nobles et les fortunés. Il avança dans la salle des ventes, se frayant un chemin dans la foule, heureux d’avoir dissimulé sa bourse dans l’intérieur de ses habits. Enfin arrivé à destination, il vit des rangées de chaises et d’autres petites portes, certainement d’autres voies d’accès aux salons privés. Scrutant les rangées de chaises qui n’emplissaient pas toute la pièce il chercha une place libre. Quitte à passer toute la journée au même endroit autant être installé confortablement. Presque miraculeusement il trouva une chaise inoccupée au dernier rang, c’est-à-dire au cinquième, en bout de rangée, sur la droite. Il s’y assit et vit une grande horloge (autre preuve de la richesse des Barahy) indiquer huit heures et demie. Il lui restait une heure et demie avant le début de la vente. Il en profita pour admirer de manière statique la beauté des lieux.
Revenir en haut Aller en bas
Ambre Bellamy
Admin/Fondatrice
avatar

Date d'inscription : 10/07/2011
Messages : 999

MessageSujet: Re: EVENT : Vente aux enchères   Dim 23 Fév - 15:22


Elle attendait debout dans un coin de la salle depuis près d’une heure. La salle des ventes se remplissait petit à petit tandis que des petits bourgeois s’entassaient d’un air pompeux devant l’entrée, comme s’ils étaient ici pour l’affaire de leur vie. Elle retint un rictus, tout ce bas peuple qui jouait au grand, c’était d’un comique, pour peu elle se serait cru à une pièce de théâtre de rue. Elle restait à l’écart, tâchant de se faire oublier malgré son air étrange. Quelques visages lui étaient familiers, mais peu osaient la dévisager. On lui jetait parfois des coups d’œil comme les femmes endimanchées regardent les mendiants estropiés discrètement, avec le sentiment que toute investigation plus poussée serait inconvenante. Elle était habituée.

Presqu’entièrement habillée de noir, seul le jabot blanc de sa chemise jaillissait d’entre les plis de sa chemise, comme quelque fleur aux pétales étranges. Son teint n’en paraissait que plus blafard et son regard rougeoyant se posait sans cesse sur les curieux qui franchissaient la porte d’entrée. Le beau monde n’était pas encore là, et c’était tant mieux car elle avait le loisir de mieux observer la foule. Les Barahy ne s’étaient pas encore montrés, ce qui était plutôt une bonne nouvelle. Morgan au moins la connaissait de vue, et s’ils ne lui vouaient aucune rancune particulière, elle les évitait depuis leur acharnement à vouloir dominer les flots. Elle n’était pas là pour eux.

Les ventes du matin ne l’intéressaient pas, mais c’était le bon moment pour observer les lieux… Il y avait suffisamment de monde pour que les gardes soient confus, et elle enregistrait mentalement le plan du bâtiment, du moins autant que possible. Si tout se passait comme elle le pensait, elle n’aurait normalement pas à fuir, mais il valait mieux être prévoyant. Elle espérait qu’il n’y aurait personne pour la reconnaître, mais cela semblait utopique, dès que les premiers rayons du soleil de midi éclaireraient les carreaux sales, un véritable déferlement de personnalités se précipiterait dans la salle, et qui sait combien la saluerait dans le lot.

Bientôt on annonça le début de la première vente et tandis que la foule s’engouffrait dans la salle en espérant sans doute saisir un siège, elle fit un rapide tour de la salle, avant de rentrer parmi les derniers, avant que les portes ne se ferment. Des coquillages… Elle dut se retenir de pouffer. Ils ne manquaient pas d’air, on trouvait les mêmes en vrac sur le rivage de l’oubli, il suffisait de se pencher, mais beaucoup semblaient considérer cela comme un bien précieux, témoignant d’une histoire rocambolesque et palpitante. Elle garda les bras croisés, attendant la suite des événements, tandis que l’on annonçait la mise en vente des pierres.

_________________
____________________________

Fiche & mémoires
Revenir en haut Aller en bas
http://dearmad.forumgratuit.org
Eridan V. Dolrien

avatar

Date d'inscription : 29/12/2013
Messages : 7

MessageSujet: Re: EVENT : Vente aux enchères   Lun 3 Mar - 1:47



Une vente aux enchères... Je me demandais vraiment ce que ces mondains vont bien trouver a vendre... Les coquillages, les pierres, les plantes... Qu'ils proviennent de cette Île – si mystérieuse soit elle- ou de nos terres, tout est bien similaire... Peu importe. Cela faisait maintenant quelques minutes que je marchais dans les ruelles de la ville qui s'éveillait. La ville était calme, malgré l’événement. Les flâneurs s'émerveillaient de la grandeur des bâtiments, les commerçant surveillaient leurs étals, les pochtrons se faisait tout petits dans les ruelles malfamées, et puis il y avait moi : un de ceux qui avance tête baissée, pressé d'arriver a destination. J'avais, comme à mon habitude, ma tunique blanche, et ma chevelure flamboyante difficilement cachée par ma capuche. Après tout, je n'allais quand même pas me faire remarquer avant même d'entrer dans cette vente...

J'arrivai enfin devant le bâtiment accueillant les acheteurs et les marchandises : l'endroit qui paraissait le plus vivant si on en croyait le monde entassé devant les portes, ainsi que les gardes qui surveillaient chaque citoyen, prêts a contrôler chaque situation ; bien entendu, il n'y avait pas de raison pour que quoique ce soit ne déborde, mais qui sait..

Je me faufilais entre les mondains, les petites gens, et c'est avec facilité que j'arrivais dans le hall, ou plutôt, une grande salle, luxueuse a souhait, temple de l'hypocrisie et de l'exposition plus qu'exagérée de la richesse des Barahy, où un buffet prenait place. Il n était que huit heure quarante, et pourtant, les uns et les autres dégustait les plats qu'on leurs proposait, chose que j'avais du mal a comprendre... Je prenais le temps de regarder la pièce, les gens, mais j'essayais aussi d'écouter les conversations ; malheureusement pour moi, a cette heure ci, seuls le temps, le goût des soufflés et la durée du voyage paraissait important. Je décidais alors de changer de pièce, et me retrouvai dans ce qui semblait être la salle des ventes : encore une grande salle, pleine de chaise, qui se remplissait peu a peu.

Les bourgeois choisissaient les places devant la table de vente, tandis que les autres étaient moins sélectif quand a la place qu'ils prendraient pour les premières ventes. Je n'était vraiment pas venu pour acheter, mais pour observer les gens de la haute se battre pour des coquillages et des pierres qui emplissent nos contrées.
Pour garder une vision d'ensemble, je pris place contre le mur du fond, derrière les rangées de chaises, peu après la porte. Ainsi placé, je ne pouvais rien rater. Ne restait plus qu'a attendre le début de ces fameuses ventes.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: EVENT : Vente aux enchères   

Revenir en haut Aller en bas
 
EVENT : Vente aux enchères
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» remise en vente des maisons abandonnees
» Affaire de vente de passeports/visas a l'Ambassade de Paris
» [VENTE] Divers : Codex , Rackham , GW , JDR ...
» Interdiction vente chats et chiens en magasin Belgique
» Vente Elysien Forge World (GI)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Tuatha de Dearmad :: Le Pays d'Or :: Archipel des Sept Gouttes d'Or :: Caisleán, l'île principale-
Sauter vers: