AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Nathanaël Doe

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Nathanaël Doe

avatar

Date d'inscription : 25/09/2011
Messages : 248

MessageSujet: Nathanaël Doe   Dim 6 Nov - 21:15

I-Informations essentielles

Nom : Doe

Prénom : Nathanaël

Sexe : Masculin

Age : 23 ans

Espèce : Ténébreux

Groupe : Voyageur

Métier: Censé se trouver une femme mais préfère vadrouiller, enfin si cela peut être considéré comme un métier… Flâneur et observateur professionnel sans autre but que découvrir le monde ? Chasseur de réponses effréné ? Explorateur de nouvelle île ?

Domaine : Voyageur

Rang : Aventurier

Croyances : Concernant les dieux et les récits de genèse, Nathanaël les considère comme un ensemble mythologique. Les dieux étant perçus comme des personnages, sa préférence allant à Imyndun. Une exception peut être faite pour Argohnn, au vu de l’environnement premier du ténébreux. Même si pour lui Argohnn est plus une personnalisation de la montagne qu’une divinité. Il croit en la magie sous toutes ses formes (magie civilisée, instinctive, esprits d’Yla etc) sans pour autant être superstitieux. Il refuse toute idée de prédestination et de fatalité.  

II- Capacité et possessions

Equipement (possessions diverses de votre personnage, armes, livres, instruments de musique, animaux, etc) : Nathanaël, en bon voyageur qu’il est, possède évidemment un sac. Dans ce sac à dos se trouve une aquarelle représentant sa vallée avec quelques fleurs de glace faite par une Salamandre (là aussi voir histoire), un énorme carnet dans lequel Nathanaël note toutes sortes de choses allant du récit de sa journée à la fiction en passant par ses interrogations. Le dit carnet est en cuir marron avec le motif d’une fleur de glace sur la première page de couverture et lui vient de ses parents, il a donc une valeur sentimentale inestimable. Pour aller de pair avec le carnet se trouve le nécessaire pour écrire. Nathanaël possède également une petite dague au métal particulièrement résistant, des longues aiguilles qu’il utilise aussi bien pour la relaxation qu’au combat et des cordons de cuir dont l’usage est principalement de retenir ses cheveux.

Capacités (pouvoir(s) magique(s) détaillé, talents de combat, et autres...) : Comme tous les Ténébreux, Nathanaël se nourrit de la peur des gens et peut aussi la créer. Avec le temps il s'améliore et s'attaque de plus en plus à des peurs tenaces, ancrées bien au-delà de la simple frayeur. À l’instar de la plupart des membres (masculins) de son espèce qui préfèrent les armes à feu, le jeune homme a choisi les armes blanches, les poignards ou dagues plus précisément.  Il a également un bon niveau en ce qui pourrait être qualifié d’art martial appris grâce à une des femmes de la tribu. (voir histoire pour plus d’informations)

Faiblesse: Nathanaël traverse de temps en temps des crises identitaires avec embêtantes  (là encore voir histoire) comme la fois où lors d’une rixe avec un homme dans une taverne il s’est soudain figé et  demandé à voix haute « D’où viens-je ? Qui suis-je réellement ? Suis-je ce que je pense être ou ce que les autres perçoivent en moi ? ». Autant vous dire que son adversaire un peu éméché ne comprit rien à ce questionnement et Nath manqua de se prendre un coup de dague dans l’estomac. Ne pas savoir d'où il vient produit chez lui un paradoxe : cela peut le miner tout en donnant une détermination sans faille. (voir histoire des deux dernières années)

Deuxièmement, comme si cela ne suffisait pas, c’est un ténébreux extrêmement curieux, parfois (voire souvent) trop pour son propre bien, ce qui peut le conduire dans des situations dangereuses.

Troisièmement, car oui ce n’est pas tout, Nathanaël a un (léger) problème dont il n’a pas connaissance. En effet, lorsqu’il demande une femme en mariage (un des buts de son voyage, les ténébreux ont obligation de prendre femme afin de garantir la survie de l’espèce) son expression faciale vire… à la psychopathie. Oui, tout à fait, Nathanaël a un air profondément psychopathe lorsqu’il demande la main d’une personne du sexe opposé et il ne s’en rend pas compte. Et dire qu’après il se demande pourquoi son interlocutrice fuit/tente de fuir/hurle.

Enfin, Nathanaël ne supporte quasiment pas la (forte) chaleur, seulement habitué au froid de ses montagnes.

Particularité (facultatif) : Mis à part ses yeux turquoise translucide, Nathanaël a les mains et les avant-bras tatoués. Ces tatouages représentent son appartenance à la tribu plutôt qu’à une famille. C’est en quelque sorte une manière de distinguer les orphelins. (là aussi voir l’histoire) Néanmoins Nathanaël y a ajouté des motifs qui le définissent selon lui. À moins que ce ne soit l’influence d’une femme pratiquante de la magie ayant voulu laisser sa trace ?


III- Physionomie

Nathanaël a une tête, un tronc et un dos, deux bras, deux mains, deux jambes et deux pieds. Il se différencie des humains par ses cheveux lisses de couleur argentée lui arrivant juste sous les omoplates et ses yeux uniformes d’un turquoise translucide. Il mesure environ 1m70, sa peau pâle est due au climat des montagnes. Les pentes parfois très escarpées de ces dernières  lui ont donné une bonne endurance. De prime abord Nathanaël ne semble pas musclé mais cela n’est qu’apparence due à sa morphologie aux os fins. En effet les muscles ont plus de place pour se développer et ne donc ne sont pas voyants.     Quant à son visage, il est de forme ovale, son nez est retroussé et ses lèvres minces d’un rose pâle. Ses poignets sont si fins qu’on penserait qu’ils appartiennent à une femme, avec en plus ses doigts légèrement longs. Néanmoins c’est bien le seul aspect de son physique qui est androgyne. En cas de doute il suffit d’entendre sa voix de baryton. Ses pieds plutôt petits par rapport à sa taille peuvent lui donner des difficultés pour se chausser.

Lorsqu’il utilise ses capacités liées à la peur des gens, l’apparence de Nathanaël peut totalement changer et ce du tout au tout dans un laps de temps record. Il peut sembler terrifiant à en mourir au sens littéral du terme, bienfaiteur (même lorsqu’il crée la peur style « je te terrifie mais crois-moi c’est pour ton bien »), blasé ou ne pas changer par rapport à son attitude précédente.  

IV- Psychologie

Comme susmentionné Nathanaël est très curieux. Il se pose en permanence des questions allant de la plus simple à la métaphysique et les pose aux autres pour tenter d’obtenir des réponses. De ce fait il peut beaucoup douter comme être extrêmement (parfois excessivement ?) sûr de lui. Sa manie de questionner sur tout et n’importe quoi peut en exaspérer plus d’un mais Nathanaël ne s’en rend presque jamais compte, trop obnubilé par ses interrogations. Il est avide de savoir.

Néanmoins, s’il pose les questions, il n’aime pas y répondre lorsque le sujet le concerne. En réalité Nathanaël est discret et n’aime pas se faire remarquer (sauf en cas de force majeure comme trouver une solution à une interrogation). Selon lui, ne pas créer de problèmes, rester petit, discret, ne pas déranger, est la meilleure façon de se faire apprécier.

Cela fait du ténébreux une personne attentive à son entourage et environnement, habitude prise par sa quête de réponses. Très observateur, Nathanaël peut se préoccuper du micro-détail et totalement occulter une grande partie jugée importante par la majorité des gens. Il a tout simplement une façon différente de concevoir les choses et la vie.

Outre ces deux aspects de son caractère, Nathanaël est très lié aux personnes qu’il apprécie ou aime et peut en devenir un poil collant. Une de ses connaissances lui donna à ce propos le doux surnom de « sale clébard » par sa capacité à suivre les autres, donner parfois l’impression de quémander des miettes d’attention (toujours implicitement et tout en discrétion). En effet Nathanaël recherche assez souvent l’affection d’autrui.

Cependant, c’est quelqu’un de rêveur qui peut faire à l’occasion preuve de créativité. Poétique, ces œuvres sont soit sous forme de texte, soit en paroles. Il n’en reste pas moins conscient de la réalité la plupart du temps. Cela se traduit surtout par un optimisme à presque tout épreuve et une certaine utopie.

Nath reste diplomate et déteste s’énerver car après tout, on le remarquerait par des positions trop directes et des cris lors de perte de sang-froid.

Il fait partie de la catégorie de ténébreux qui respecte la gent féminine. Puisque seuls des fils sont enfantés, les femmes n’en sont que d’autant plus précieuses. En cela ce courant de pensée s’oppose à celui considérant les femmes comme simple objet permettant la reproduction donc la survie de l’espèce. Ce dernier s’appuie sur le fait que si seuls des hommes sont enfantés par les ténébreux, c’est parce que les hommes sont supérieurs et que la naissance des femmes, êtres inférieurs, doit être laissée aux autres espèces.

L'absence quasi totale d'informations concernant ses parents reste un sujet sensible et douloureux pour Nathanaël. Par moments le sujet le mine tellement que la question peut virer à l'obsession.

V- Histoire

Histoire de votre personnage : La vie de Nathanaël commence par un mystère. Personne ne sait qui est sa mère ni son père. Il fut amené à la tribu par un acheteur de fleurs de glace, espérant qu’en ramenant le nourrisson, un membre de plus pour la tribu qui n’en a pas tous les 4 matins, un enfant si précieux, il pourrait obtenir une forte baisse sur le prix d’achat des fleurs voire les avoir gratuitement. La cupidité, l’avarice, l’appât du gain d’un marchand l’a emmené aux siens. Les défauts de l’Homme lui ont sauvé la vie.

Le susmentionné marchand, sur la route de montagne menant à la vallée des ténébreux, alla s’abriter dans un cabanon de chasse pour cause de nuages annonciateurs de forte neige, ne voulant pas ruiner ses coûteux vêtements. Quelle ne fut pas sa surprise quand il distingua deux cadavres à moitié ensevelis sous la neige tombée plus tôt dans la journée. Naïvement il pensa que le couple s’était fait surprendre par  la précédente tempête. En rentrant dans l’abri il découvrit un nourrisson. Dans un éclair rare  d’humanité, il se dirigea vers l’enfant et… vit ses yeux. Les yeux caractéristiques des ténébreux. L’appât du gain, bien plus moteur pour lui, reprit le dessus.

Arrivé au lieu de vente il marchanda. Il obtint une fleur gratuite. Quand il voulut pousser plus loin les négociations on lui conseilla de partir s’il voulait rester en vie. Il partit laissant le bébé parmi les siens.

Les ténébreux entreprirent des recherches pour retrouver les cadavres et ainsi connaître l’ascendance du jeune Nathanaël. Ils les retrouvèrent après le dégel ainsi qu’un carnet malheureusement vide. Les macchabées avaient les blessures caractéristiques faites par des mercenaires. Leurs têtes demeurèrent introuvables, les assassins les ayant sûrement emportées pour prouver que l’affaire était conclue. Le carnet revint à l’enfant, l’héritage étant sacré chez les ténébreux.

Le prénom de Nathanaël est celui d’un des deux ténébreux ayant envoyé un message annonçant leur retour mais jamais arrivés. Son nom de famille est celui donné aux personnes dont le nom est inconnu.

Nathanaël fut tatoué selon le rite de reconnaissance des orphelins. Il fut élevé par la tribu mais une Salamandre nommée Eïlven se prit d’affection pour lui. Eïlven rencontra son époux lors de sa captivité chez certaines personnes peu scrupuleuses en voulant à ses écailles. Son mari l’aida à s’échapper et l’amena en territoire ténébreux. De cette période Eïlven retint un concept de liberté bien à elle. Elle devint un peu la mère adoptive officieuse de Nathanaël et lui transmit son savoir en matière de défense. Quand le ténébreux partit elle lui offrit une aquarelle de la vallée pour qu’il n’ait pas trop le mal du pays.

L’absence de parents biologiques conduit Nathanaël à se poser des questions quant à son identité. Il en devint curieux sur le monde entier. Tout savoir c’est savoir d’où venait sa mère.Quant à son père, même si les Ténébreux tentèrent une identification du cadavre, ils n’allèrent pas beaucoup plus loin. Par voie de conséquence Nath en connaît aussi peu sur sa mère que son père, malgré l’existence d’archives auxquelles il n’a jamais pu avoir accès. Il rechercha également l’affection des autres.

Parfois pris en pitié, souvent méprisé (Nath n’a pas de famille, il ne rentre donc pas dans le schéma de l’organisation sociale des ténébreux et est donc placé en bas de l’échelle), Nathanaël  est habitué à devoir faire ses preuves. Enfant il n’eut que peu d’amis mais fidèles. Adolescent il dut faire les tâches les plus dures.

Lorsqu’il eut vingt ans, il participa à la cérémonie de la Persévérance. Ce nom symbolise l’obstination du ténébreux dans sa quête féminine. La cérémonie se clôture par  l’inscription du ténébreux dans le registre de ceux partis à la recherche d’une femme.
C’est ainsi que la vie sur les routes de Nath débuta où il put commencer à satisfaire sa soif de découverte.


Et ces deux dernières années ?


Les tribulations de Nathanaël continuèrent à l’amener un peu partout. Au moment du tremblement de terre et de la découverte de l’Île il était de retour dans l’Empire mais dans les Landes Vertes. Assez éloigné de la capitale, il projetait de s’y rendre autant pour en apprendre plus sur l’Île que pour vérifier la rumeur sur un docteur qui soignait les peurs…  En chemin il apprit que les paysans s’étaient révoltés. Il continua son chemin, il savait que parfois les paysans faisaient des leurs mais que rien ne changeait. Sauf que là ça n’était pas le cas. À peine arrivé à Caerwyn, une émeute éclata. Pas très pratique pour retrouver quelqu’un qui n’était connu que des nobles et riches bourgeois. Quand la plupart des Adhbreith  fuirent chez les Marath, le jeune ténébreux se dit que la situation n’irait que de mal en pis. Il voyait la colère, il sentait la peur de mourir de faim. Il décida de quitter la capitale après avoir été pris à parti dans une énième manifestation du peuple parce que, tout le monde le sait, ce sont les Ténébreux qui répandent la peur et donc c’était lui qui avait répandu son pouvoir de malheur sur les puissants, les faisant fuir comme des lâches, abandonnant ainsi la plèbe. Il retourna dans les Landes Vertes. Oui mais voilà l’épidémie se déclara. Les paysans, superstitieux et affolés, l’en tinrent souvent responsable. Son peuple maudit avait amené le malheur et la maladie. La situation ne s’arrangea guère avec l’apparition des prédicateurs. C’est pourtant lors de ces événements, alors qu’il était rejeté, blâmé voire persécuté, qu’il se découvrit un nouveau potentiel. Quelques heures après avoir quitté un village composé d’aimables personnes voulant le mettre au cœur d’un grand feu de joie, il vit une mazette abandonnée. Épuisé, affamé et fort démoralisé, il y pénétra. En réalité l’habitation n’était pas si abandonnée qu’il le croyait au départ. Une fillette semblant encore plus épuisée, affamée et démoralisée que lui était recroquevillée sur le sol. Malgré la fièvre qui la tenaillait, Nathanaël réussit à comprendre qu’elle était originaire du village dont il était parti précipitamment. Après la mort de ses parents, les paysans – décidément pyromanes – avaient brûlé leur ferme afin que la mort ne se répande pas et ne faisant pas grand cas de la présence de la fillette. Au moment où il croisa le regard de cette dernière il sut. Et il sut qu’elle savait aussi. Elle avait la maladie, la fièvre, celle dont personne ne réchappait. Elle allait bientôt mourir. Doucement il lui prit la main. Instinctivement il chercha à apaiser sa peur. Il réussit. Un peu. Suffisamment pour que la dernière expression faciale de la fillette soit sereine et qu’un sourire orne ses lèvres. Ensuite, ayant rendu au cadavre enfantin les honneurs qu’il méritait, il quitta l’Empire.

Au Pays d’Or il prit le temps de se poser dans une auberge afin de réfléchir aux derniers événements. Il pouvait apaiser la peur des mourants et en dépit de tous les préjugés, les croyances et les certitudes ambiantes une personne l’avait trouvé gentil, lui avait dit qu’il n’était pas si différent des autres. Une conviction commença à s’imposer au voyageur : les Ténébreux pouvaient parfaitement s’intégrer dans les autres sociétés pour un peu que les préjugés et la méfiance disparaissent.

Mais à cette heureuse trouvaille s’ajouta une terrifiante constatation. Il avait quitté l’Empire. Empire en pleine guerre civile. Peut-être ne pourrait-il jamais y retourner. Et si sa mère était originaire de l’Empire comment le saurait-il ? Il ne saurait pas. Jamais. Pour la première fois il réalisa qu’il pourrait ne pas connaître ses origines. Ce fait l’effraya. Ça commençait à le démoraliser, le miner peu à peu. L’abattement le prenait. Cela pouvait rapidement virer à l’obsession. De cette obsession naquit aussi une détermination sans faille. Il devait trouver. Il trouverait. Il lui fallait simplement s’armer de courage. Alors il repensait à une petite fille dans une chaumière qui avait affronté la mort avec bravoure. À ce qu’elle lui avait dit. Aux futurs possibles. Dans un grand moment de spéculation futuriste il décida que si le passé lui demeurerait obscur alors il éclaircirait l’avenir. Pour la première fois de sa vie il liait de manière sûre passé, présent et avenir le tout enveloppé dans sa vie de voyageur.


Connaissances


Greynn Dheangst : un ami d’enfance dont il a perdu le contact depuis le départ de la Vallée Blanche de ce dernier. Il serait très heureux de le retrouver. Certainement le seul congénère qu’il prendrait plaisir à revoir.

Ambre Levasseur (connu pour tout le monde sous le nom de Bellamy) : une demoiselle albinos rencontrée sur un marché à Caerwyn et avec qui, par un concours de circonstances, il a dû échapper aux gardes impériaux. Pas une amie ni une ennemie. Sûrement une bonne alliée voire une amie en devenir dans sa vision des choses.

Lazulie Ybault : une jeune sorcière rencontrée dans une auberge à Caerwyn. Une des premières personnes à ne pas trouver ses aptitudes effrayantes et à le remercier pour ça. Sa première amie de sexe féminin. Et certainement la demande en mariage la plus rapide et hors contexte du monde…

Metis Adhbreith : il ne fit que croiser la princesse avec Ambre mais le souvenir de son regard antipathique, glacial et semblant vouloir le tuer sur place restera à jamais dans sa mémoire. Parfois quand il y repense il en a de légers frissons.

Balsa Osane : là aussi la rencontre fut brève. À cause de la peur de la jeune Hornt à son égard d’une part et parce qu’ils se trouvaient à Croc’h Ranagh d’autre part. Bref une situation tournant au vinaigre.



VI- En dehors du jeu (facultatif naturellement)

Prénom/pseudo : Nathanaël ou Nath.

Age : On ne demande pas son âge à une dame voyons ! Car oui je suis une fille. (d’ailleurs sur la CB vous pouvez dire « il » ou « elle » je m’en fiche comme de ma première paire de chaussettes) Je suis à la fac, cela vous laisse une fourchette approximative pour déterminer mon âge.

Une remarque sur le forum ?
La distinction magie instinctive/magie civilisée est très intéressante, ça change enfin de l’opposition classique magie blanche/magie noire.
J’aime bien les images correspondant aux lieux.
Le nouveau contexte est super.


Dernière édition par Nathanaël Doe le Mer 4 Sep - 23:39, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Ambre Bellamy
Admin/Fondatrice
avatar

Date d'inscription : 10/07/2011
Messages : 999

MessageSujet: Re: Nathanaël Doe   Dim 6 Nov - 21:26

Tout me semble en règle, la psychologie et les faiblesses sont développées et je trouve ça bien, l'histoire tient largement debout, bref pour moi c'est bon. Je laisse Metis déplacer ta fiche comme ça elle postera à ma suite si jamais elle a un mot à dire.

_________________
____________________________

Fiche & mémoires
Revenir en haut Aller en bas
http://dearmad.forumgratuit.org
Metis Adhbreith
Modératrice HRP/Fondatrice
avatar

Date d'inscription : 11/07/2011
Messages : 834

MessageSujet: Re: Nathanaël Doe   Lun 7 Nov - 21:09

Alors alors, j'ai lu ta fiche, elle est en règle, par contre le bleu, ouille, c'est pas facile à lire surtout pour la myope en devenir que je suis.
Sinon j'aime bien l'idée de la cérémonie de Persévérance, d'ailleurs tient, cadeau de bienvenu, j'irai rajouter ce détail à la fiche des ténébreux.
Présentation validée, je déplace le sujet
Revenir en haut Aller en bas
Nathanaël Doe

avatar

Date d'inscription : 25/09/2011
Messages : 248

MessageSujet: Re: Nathanaël Doe   Mer 4 Sep - 23:42

Fiche éditée ! Tout ce qui change est en gras. Bonne lecture !
Revenir en haut Aller en bas
Metis Adhbreith
Modératrice HRP/Fondatrice
avatar

Date d'inscription : 11/07/2011
Messages : 834

MessageSujet: Re: Nathanaël Doe   Jeu 5 Sep - 11:19

C'est parfait ! Il ne te manque plus que la validation d'Ambre et c'est bon ^.^

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Ambre Bellamy
Admin/Fondatrice
avatar

Date d'inscription : 10/07/2011
Messages : 999

MessageSujet: Re: Nathanaël Doe   Jeu 5 Sep - 15:03

Nickel Nath, tout est en ordre !

_________________
____________________________

Fiche & mémoires
Revenir en haut Aller en bas
http://dearmad.forumgratuit.org
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Nathanaël Doe   

Revenir en haut Aller en bas
 
Nathanaël Doe
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Nathanaël Van Der Woodsen {Ok}
» Dream or ... Dream? [Privé Nathanaël & Cirius]
» Au milieu des roses du jardin [Nathanaël Von Arlex]
» [Sondage]Nathanaël vs Ana
» Nathanaël. « On croit que les rêves, c’est fait pour se réaliser. C'est ça, le problème des rêves : c’est que c’est fait pour être rêvé. »

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Tuatha de Dearmad :: Hors rpg :: Personnages :: Fiches validées-
Sauter vers: