AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Balsa Osane

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Balsa Osane

avatar

Date d'inscription : 12/08/2012
Messages : 105

MessageSujet: Balsa Osane   Dim 12 Aoû - 16:35

I- Informations essentielles

Nom : Osane
Prénom : Balsa
Sexe : Féminin
Age : 21
Espèce : Hornts
Groupe : Voyageur
Métier : Colporteur, Marchande, Artisane, Herboriste, Balsa jongle selon les envies et les plaisirs, la chance et ce qu’elle a en magasin.


Équipement
Balsa possède une arbalète, un arc et la munition qui va avec. Elle a également comme arme une épée courte et deux dagues.
Concernant ses vêtements, ils sont de facture simple, elle n'a que deux tenues et un manteau, de quoi vivre plus ou moins proprement et avoir l’air bien vêtue. Ses tenues se composent de chemises, corsets de cuire et pantalon de toile. Ainsi qu'une jupe lorsqu'il s'agit de paraître bien.
Elle ne possède aucun bijou ou richesse superflue. Il y a dans ses bagages de quoi vivre par elle-même. Ce qui va de divers cordages, outres, graisses, nécessaire de couture, outils de tannage, tendons et autres fruits de la chasse, une cassette d’herboriste, de quoi travailler sommairement le bois des arcs et arbalète. Un bol et des ustensiles en bois. De tout, de rien, ce qu’elle troque, vend, achète.
Une tente, deux couvertures, un large manteau pour la pluie.
Un coquillage.

Capacités
Balsa sait baratiner, raconter, mentir comme elle respire. Elle sait jouer d’expressions et masques insondables. Elle s’en sort généralement bien dans ses transactions, et c’est ce talent qui lui permet de vivre, survivre à travers les routes.
Elle se bat, comme se bâterait un lutteur, avec énergie et puissance mais peu de technique. Ses dagues et autres lames lui servent plus souvent à la chasse et à intimider les nuisibles qu’autre chose. Ses coups de poing et cornes sont plus efficaces que son escrime hasardeuse.
Elle est par contre une excellente tireuse. Elle manie l’arbalète et l’arc avec force et sûreté. Ce qui lui permet de se nourrir de chasse le plus souvent, de faire des économies et quand elle a de la chance, de vendre quelques peaux.
Comme ceux de sa race, elle est robuste. C’est ce qui lui permet de transporter autant de matériel avec elle sans ployer sous le poids et la fatigue. C’est une excellente marcheuse puisqu’elle ne cesse de voyager, elle a aussi appris à courir vite. La lâcheté est une option très utile à la survie.
Elle sait reconnaître plusieurs plantes et sans être une herboriste talentueuse en tire un certain profit. La majorité du temps, elle récolte des plantes pour les revendre à des herboristes plus talentueux sans confectionner elle-même les produits plus compliqué que de simples onguents.
Sa spécialité est l’archerie et la confection d'armes de jet.

Faiblesse
Tête de bouc. T’as dit quoi ? Tête de bouc. Ah, voilà. Une occasion de se déchaîner dans une énième bagarre de tavernes. Si elle sait finement marchander, c’est bien la seule finesse d'esprit dont elle sait faire preuve. Abrupte, peu avenante, susceptible, mauvais caractère, impulsive sont autant de qualificatifs qui lui vont à merveille. On pourra ajouter la mauvaise foi, l’égoïsme, la maladresse. Balsa ne sait pas avoir des relations saines et usuelles avec les gens. Elle ne s’engage pas, reste distante. Elle fuit. Et c'est pour elle un véritable problème.

Si elle est adroite de ses mains pour façonner ses produits, elle fait généralement preuve d’une certaine maladresse, il n'est pas rare de la voir trébucher.
Et si elle sait compter, elle ne sait pas lire et n’est pas instruite. Et c’est pour elle une grande honte.

Particularité : Des cornes, plusieurs tatouages sur sa peau.


II- Physionomie
Balsa ? C’est la cornue installée en fond de salle. Vous ne pouvez pas la manquer, elle possède une chevelure blonde, un blond chaleureux et doré, de jolis yeux bleus et un sourire éclatant. C’est vrai qu’elle est grande, plus que la majorité des hommes, mais ne vous laissez pas impressionner par cette première impression massive. Derrière la femme musclée et imposante, il y a la marchande élégante. Elle s’habille de jolis cuire dont elle a découpé elle-même les formes. Elle peut vous proposer des habits originaux si vous passez commande contre monnaie trébuchante, d’ailleurs. Elle est sèche, c’est vrai, comme les Voyageurs, elle mange peu et frugalement souvent, mais elle sait mettre en avant ses attributs discrets. Si elle n'est pas belle, elle est au moins jolie.

On dit qu’elle a le sang chaud, c’est vrai. Qui aurait dit qu’une voix aussi sensuelle et douce puisse être ferme et forte à la fois. C’est un outil de travail, sa voix et elle sait l’utiliser. Regardez donc le benêt qu’elle est en train de convaincre.

La voilà qui approche, c’est vrai que sa démarche n’est pas tout à fait féminine, un peu chaloupée. Ce sont des tatouages, en effet qui décorent sa peau. Elle vous racontera peut-être leur signification au détour d’une conversation, ils ont tous un sens pour elle. Les cornes massives qui encadrent son visage ont les pointes protégées par deux pièces de métaux. Afin d’éviter tout embrochement ou agressivité malgré elle. Si l’alcool est de la partie, elle sait qu’elle ne maîtrisera pas sa terrible force.

Ne vous inquiétez pas, elle me semble tout à fait sobre. Oui, vous avez raison, ses mains sont celles d’artisan, grandes, fines et usées. Elle fabrique une partie de ses marchandises. On ne croise pas tous les jours des jeunes femmes comme elle, originale et captivante, rustre et violente. Et elle ne restera sans doute pas longtemps par ici, car c’est un oiseau migrateur qui n’a pas trouvé son nid.


III- Psychologie
Balsa est globalement une personne solitaire. Elle ne voyage que peu souvent en compagnie et est habituée à sa vie des chemins. Elle est de fait très austère, renfermée et peu avenante. Elle se méfiera systématiquement de chacune de ses rencontres. Lorsqu’on est une femme, même aussi grande et imposante qu’elle, on se méfie toujours des idées graveleuses des hommes, surtout quand on est seule.
Envers ceux qui essaient d’engager une conversation, elle y participera, mais dès qu’il s’agit d’elle, ses réponses seront superficielles ou catégoriques : mêles-toi de ta soupe et ta vie sera plus agréable. Elle ne sait pas se lier personnellement ou s’impliquer dans des relations qu’elle fuit dès qu’ils sortent du cadre professionnel. Elle fait cependant de gros effort car son métier l’oblige à être sans cesse au contact de la population. Le résultat est très faussé et superficiel. Elle sait mentir, se réfugier derrière la mauvaise foi.

Elle peut se fâcher très vite. Elle est sujette à des colères violentes et parfois injustifiées. Elle se montre souvent excessive et lorsque l’alcool s’en mêle le résultat est plus que désagréable.
C’est pourtant une jeune fille gentille dans l’âme, qui souffre de ne pas savoir faire autrement que de se réfugier dans la violence et le mensonge pour échanger avec les autres. Elle est tout simplement mal dans sa peau, elle cherche encore ses marques et limites, et inconsciemment, un moyen de vivre plus sereinement. Cette façade sensible d’elle, elle ne la montre pas, bien évidemment, comme tout le reste, elle est soigneusement cachée au fond d’elle. On ne sait pas ce qu’elle aime, ce qu’elle fait de sa vie, et ce mystère fait partie de son charme.
Elle croit en les divinités, notamment Astarée qu’elle affectionne dont on la dit souvent en être une âme damnée.

Si elle ne sait pas lire et peut sembler rustre, elle est toutefois assez intelligente pour s’en tirer généralement bien.

IV- Histoire
« Balsa, dépêches-toi un peu. » Combien de fois l’enfant entendit-il son père agacé le lui dire. Combien de fois pressa-t-elle le pas en retenant ses larmes. Son père était ce qu’elle est devenue, un artisan qui pour vivre voyageait et faisait le travail de colporteur. Sa mère, Balsa n’en a aucune idée. Son père est décédé sans jamais lui dire un mot sur elle. Et ce vide, elle en a souffert et en souffre toujours cruellement. Elle n’a jamais su dire où elle était née, d’où elle venait, d’aussi loin qu’elle s’en souvenait, son p’pa et elle, avaient toujours voyagé. Elle avait tout essayé, des supplications aux mielleries en passant par la rébellion pour tenter de lui tirer des informations. Elle avait même fugué une fois, mais son p’pa l’avait retrouvée et ramenée a grands coups de baffe sur le droit chemin. Avoir un enfant avait toujours servi ses intérêts, combien de clients n’avaient pas fondu devant cette gamine aux grands yeux bleus. Élever seul une jeune fille, sur les routes, oui, c’était un père qui avait bien du mérite en apparence.

Malgré ses coups, sa distance froide, ce manque de tendresse, Balsa s’accommoda de cette vie et de ce père. Son enfance ne fut pas heureuse, pas saine, pas normale, mais elle ne pouvait pas le savoir. Elle vivait comme elle le pouvait, avec le peu de repères qu'elle trouvait. Elle aima de plus en plus marchander et appris à construire comme son père des arcs efficaces et des arbalètes redoutables. Au début, elle voulait qu'il soit heureux et fier d'elle, puis face à son indifférence autre que le profit qu'il en tirait, elle le fit pour elle. Finalement, la liberté qu’il lui laissait en étant un père distant lui procura une vie qui lui plut, les années passant, elle devenait plus autonome. Elle était sauvage et possédait une vie qui ne correspondait pas à celles des jeunes filles de son âge, mais qu’importe. On ne choisit ni sa famille, ni son lieu de naissance. Qu’y avait-il de plus beau que de travailler avec application sur un bois pour le voir devenir une arme à la précision redoutable ? Échanger à une armurerie des pointes de flèches contre de la marchandise, et continuer sans cesse ses voyages. Passer de village, de hameaux en hameaux, rapporter les nouvelles aux paysans avides d’histoires. C’était une existence plaisante.

Son p’pa qui était désormais âgé d’une cinquantaine d’années mourut d’une maladie du cœur. Un jour, tout simplement, il s’assit en grimaçant et ne se releva plus jamais. Elle l’enterra donc au bord de ce chemin, une tombe simple et grava une pierre. Darek Osane. Elle ne versa pas de larmes, il était pour elle un compagnon de voyage, un collègue de travail. Il n'avait jamais été un père pour elle, jamais. Elle avait vite compris que l'affection qu'elle demandait n'aurait jamais de retour. Et ce fut vrai jusqu'à son dernier souffle. Elle continua sa roue. Sans se poser de questions, sans en tenir compte, ce n'étaient que des habitudes qui allaient changer. Elle tria ce qu’elle prenait ou non des affaires qu’il lui laissait puisqu’elle ne pouvait pas tout porter. Elle avait beau être forte et endurante, ses capacités avaient des limites. Elle vendit évidemment tout ce qu'elle ne garda pas, il n'y a pas de petits profits et au moins sa mort lui servira à s'offrir un véritable repas de roi.
Libre, elle se sentait enfin libre de sa vie.

Il y avait simplement ce coquillage. Ce cadeau, le seul qu’elle n’ait jamais eu et elle savait que cette coquille suspendue à un lien de cuire n'était pas un fait de son père. Et il ne venait pas des côtes qu’elle connaissait, celle du pays d’Or et les forêts d’Yla. Ces terres qui la nourrissaientt et lui permettait de vivre. Il y avait au fond d’elle un rêve d’océan, d’aventure.
Et peut-être, une mère quelque part, qui l’attendait.

Elle allait voyager et découvrir, quitter ses régions qu'elle connaissait bien et cela la remplissait de joie et d'excitation.

[g]Le mot de la fin[/g]
Tout allait bien pour le commerce jusqu’à ce que … l’Empire chute et amène une horde de miséreux chez nous. Les brigandages grimpèrent en nombre et en sauvagerie. Quand on m’attaqua pour la troisième fois pour me voler ma nourriture… je commençai à douter de ma capacité à survivre. J’ai rejoint l’archipel d’Or un temps… mais cela empira ! Une partie des pirates partirent… vers cette Île mystérieuse. Et du coup, les Gouttes d’Or perdirent un peu de cet esprit honorable de la piraterie pour verser dans le crime. Même l’aubergiste est parti avant de finir au cimetière. Alors j’ai décidé qu’il était temps d’être raisonnable pour une fois. J’ai pris le chemin pour Yla. Et je me suis établie dans un petit village. Depuis, je vis tranquillement, dans une masure pleine de bordel. Je confectionne des arcs et des arbalètes. Je chasse. Je vis avec la forêt et j’ai trouvé la paix. Je suis heureuse et je défendrai ma région bec et ongle pour qu’elle reste ce havre de paix et que ces idiots de réfugiés n’osent pas s’approcher d’ici.

Les seuls bienvenus, sont mes clients évidement et ma renommée étant faite, ils sont un certain nombre.

- Avatar tiré d'une image de len-yan > DA -


V- En dehors du jeu
Prénom/pseudo : Cendre
Age : majeure et vaccinée
Comment avez-vous découvert le forum ? : Par les partenaires via Olaria
Une remarque sur le forum ? Sobre, background digeste, graphisme élégant.


Dernière édition par Balsa Osane le Lun 15 Juil - 12:28, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Ambre Bellamy
Admin/Fondatrice
avatar

Date d'inscription : 10/07/2011
Messages : 999

MessageSujet: Re: Balsa Osane   Dim 12 Aoû - 16:59

Bienvenue ici !

Ta fiche est claire, précise, il n'y a aucune erreur de contexte à corriger, tu es donc validée !
Comme Metis est absente, ma validation suffit pour commencer à rp, normalement elle n'aura rien à ajouter, je m'en porte garante ^^

Voili voila !!

_________________
____________________________

Fiche & mémoires
Revenir en haut Aller en bas
http://dearmad.forumgratuit.org
Balsa Osane

avatar

Date d'inscription : 12/08/2012
Messages : 105

MessageSujet: Re: Balsa Osane   Dim 12 Aoû - 17:02

Merci ♥
Revenir en haut Aller en bas
Metis Adhbreith
Modératrice HRP/Fondatrice
avatar

Date d'inscription : 11/07/2011
Messages : 834

MessageSujet: Re: Balsa Osane   Jeu 16 Aoû - 13:18

Je sais que tu es déjà validée et tout et tout mais je te souhaite tout de même bienvenue sur le forum ^^
Je range donc ta fiche et bon rp ou continuations de rp si tu as déjà commencé.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Balsa Osane   

Revenir en haut Aller en bas
 
Balsa Osane
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Je n'arrive pas a trouve du balsa et du carn plum help me
» Char à voile grot pour gorkamorka
» Cartons plumes et ruines
» Décors
» [TUTO] Réaliser des bâtiments en carton plume

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Tuatha de Dearmad :: Hors rpg :: Personnages :: Fiches validées-
Sauter vers: